Mobilisation du milieu maritime après le vol du voilier de l'association AJD à Marseille

Le voilier Rana II, un ancien admiraler, appartenant à l’association AJD, a été volé à Marseille fin janvier 2020. Après plusieurs semaines sans nouvelle, il a été repéré au port de Las Palmas, aux Canaries, le 19 février, à près de 1500 milles de son port d’attache.

Après avoir parcouru 1500 milles en une vingtaine de jours, le bateau volé a été repéré au principal port de Las Palmas, aux Canaries.

”Mais les autorités sont arrivées trop tard, les voleurs étaient déjà repartis”, déplore Aurélie Baron, une des responsables de l’association.
”Il est probable qu'ils aient besoin de refaire une escale pour s’approvisionner. Les ports des Canaries sont prévenus.
Si vous naviguez dans ces eaux, ou si vous connaissez des amis par là-bas, aux Canaries / Cap Vert, et si vous les repérez, prévenez la Police rapidement et l'association par mail ou téléphone.” (info@belespoir.com / 02.98.04.90.92)

Rana II

Un voilier atypique

Le Rana II est un sloop admiraler construit en 1974. Ses caractéristiques sont les suivantes : longueur 14,75 m, largeur 3,90 m, tirant d’eau 2,31 m en stratifié polyester. Son plan de pont et sa couleur en font un voilier facilement reconnaissable.

Il était jusqu’à présent utilisé à des fins sociales et thérapeutiques.

Ce bateau servait à emmener en mer des jeunes des quartiers de Marseille et de ses environs, grâce aux bénévoles de l'antenne de l'AJD Marseille.  Il nous faut le retrouver au plus vite pour continuer cette activité sur place”, nous explique Aurélie.

Ce voilier accueillait des équipiers de tout horizon : jeunes, adultes, en difficulté scolaire, sociale, ou en situation de handicap. Son programme de navigation est très fourni, de l’ordre de 2 à 3 navigations par semaine. En attendant de le retrouver, nous recherchons des solutions afin de continuer à faire naviguer les stagiaires.

L’ADJ est l’association fondée par le Père Jaouen destinée à élargir l’horizon des jeunes sortant de prisons. Ayant ayant étendue ses perspectives, elle a aujourd’hui pour but la réinsertion sociale et professionnelle de jeunes adultes de tous horizons, mais aussi de permettre à tous les publics de découvrir la navigation et de bénéficier de ses bateaux. Sur Marseille, l’association possède deux bateaux :

  • le Rana II
  • le Largade II, voilier ayant appartenu à Florence Arthaud (10,50 m)

On est clairement en droit de s’interroger sur la pertinence de dérober un voilier utilisé par une association qui vient en aide à ceux qui en ont besoin. L’AJD est une association fondée dans les années 50, dont l’objectif initial était d’emmener des jeunes délinquants en mer pour les aider à retrouver un équilibre de vie.

Rana II

Un cas isolé ?

Le vol de voiliers de cette taille est relativement rare sur nos côtes. La mobilisation de tous les navigateurs et acteurs du secteur maritime a déjà permis de retrouver des bateaux, très longtemps après leur subtilisation. Espérons que le Rana II sera rapidement retrouvé et qu’il pourra retrouver son mouillage marseillais.

Plus d'articles sur les chaînes :

Bouches-du-Rhône
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...