Vous recherchez désespérément une pièce d’accastillage ? Faites-la fabriquer

La nouvelle protection de l'enrouleur

Offrir aux plaisanciers la possibilité de reconstruire des pièces cassées. Voilà le service offert par Tec Nautic. Un service de pièce à la demande adapté à la navigation.

Comment remplacer une poignée d’un vieux capot ouvrant ? Où trouver la protection d’un compas qui ne se fabrique plus ? Comment éviter de remplacer tout un enrouleur quand juste une protection est cassée ? Harry Cohen-Skalli lance un service qui devrait bien aider les plaisanciers : la production de pièce à la demande.

Tec-Nautic

Tout à commencé quand Harry, fan de technologie a investi dans une imprimante 3D pour réparer son enrouleur Harken. En effet, la pièce existe toujours chez le distributeur de cette marque américaine, mais la faire venir des États-Unis demande trop de temps qui risque de faire loupe rla saison. En plus Harry avait noté que son diamètre un peu faible coince la bosse et engendre sa casse. Il se décide donc de la redessiner et de la fabriquer. Depuis 5 ans, sa nouvelle pièce est toujours en place sans aucun signe de fatigue…

Tec-Nautic
Un support de tablette adaptable

Rapidement ses voisins de ponton sont venus lui demander des services. Pour l’une poignée de capot, pour l’autre une petite pièce moteur ou une charnière. ”Comme je suis plaisancier, je vois à quoi vont servir les pièces. Je ne ferais pas une cadène par exemple. Je ne prendrais pas de risque sur des pièces de sécurité”, précise Harry. Avec des fibres chargées, il peut gagner en solidité. Ainsi, il a remplacé un doigt en inox de son guindeau par un nouveau réalisé par ses soins.

Tec-Nautic
Le dessin de l'enrouleur Harken

Vu l’augmentation des demandes, Harry a décidé d’offrir ce service à tous les plaisanciers. Vous avez besoin d’une pièce en remplacement d’une autre, Harry vous les dessine en 3D est vous la réalise. Soit vous lui faites parvenir la pièce cassée pour qu’il reprenne les côtes, soit vous réalisez vos propres mesures. La pièce revient par retour de courrier.

Tec-Nautic
Une poignée pour un hublot ouvrant

Une bonne solution ? En tout cas une solution qui devrait permettre à de nombreux utilisateurs de retrouver l’usage de leur bateau.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...