Lignes modernes et agressives pour le Dynamiq GTT 160

Le GTT 160 est le nouveau et 4e modèle de la gamme Gran Turismo Transatlantic, offrant des superyachts de 35 à 50 m au look très moderne et à la capacité transatlantique. Coque élancée et design attrayant sont les principales caractéristiques de ce nouveau modèle.

Un design distinctif

Le constructeur monégasque de superyachts, Dynamiq, vient de dévoiler le 4e modèle de sa gamme Gran Turismo Transatlantic, le GTT 160, un bateau de 50 m de long. Construit tout en aluminium, ce superyacht moderne offre toutes les caractéristiques pensées indispensables par le chantier : attrayant, efficient et axé sur le sport et le bien-être.

Pour ce qui est de la première caractéristique, il faut dire que le GTT 160 se distingue par son design très moderne et novateur. Les lignes sont agressives et dynamiques avec une étrave très fine. Une caractéristique qui tranche avec les rondeurs des balcons du pont principal et de l'hélisurface elle aussi ronde et installée sur l'avant du pont principal.

Il est vrai que le marché des yachts de 50 pieds et fourni et il était important pour Dynamiq de proposer un modèle qui se distingue des autres. Ainsi, plutôt que de maximiser le volume intérieur — en choisissant une coque plus large moins longue à la flottaison — le chantier s'est concentré aux aménagements et fonctionnalités recherchés par les propriétaires. Le tarif de base du GT 160 — qu'il est possible de configurer en ligne — démarre à partir de 19 900 000 €.

Un aménagement pour 12 personnes

Le GTT 160 offre un luxueux hébergement pour 12 personnes grâce à ses 6 cabines ainsi que des quartiers d'équipage pouvant accueillir jusqu'à 8 personnes.

La cabine principale est installée à l'avant du pont principal et possède deux balcons latéraux fixes ainsi qu'un immense vitrage de superstructure offrant une vue imprenable sur le ciel. Sur ce même pont, on trouve également une vaste cuisine avec un bar pour prendre ses repas conçus pour être utilisés aussi bien par un chef professionnel que pour cuisiner entre amis.

Sur le pont supérieur se trouve un salon avec un écran de cinéma de 75 pouces ainsi qu'un espace-bar. Enfin, le sundeck accueille un deuxième poste de pilotage ainsi que d'immenses espaces de bronzage.

Sur l'arrière, le designer Sergei Dobroserdo a également opté pour une conception inhabituelle. La plage arrière offre une superficie totalement ouverte sur un seul et même étage et offre un jacuzzi pour 12 personnes. Dans la continuité, on trouve un espace spa avec sauna, hammam et une salle pouvant faire office de salle de sport de 40 m2, avec un coin massage.

Pour compléter l'ensemble, le GTT 160 abrite une annexe de 21 pieds dans le garage avant et est équipé d'une hélisurface avec un poids maximum au décollage de 3 000 kg.

Motorisations à la carte

Comme les autres modèles, le GTT 160 est équipé d'une coque à déplacement rapide signée par l'architecte naval Van Oossanen et du foil Hull Vane, positionné sur l'arrière de la coque. Ce dernier apporte une portance supplémentaire et diminue la trainée pour une meilleure efficacité énergétique. Ainsi, le yacht pourra atteindre la vitesse maximale de 17 nœuds avec des moteurs MAN 6 cylindres (537 kW). Il sera possible de traverser l'Atlantique à la vitesse de 14 nœuds. À la vitesse économique de 10 nœuds, le GTT 160 devrait offrir une autonomie de 4 000 milles.

Pour les aficionados de vitesse, il sera possible de choisir la version "S", équipée d'une paire de moteurs plus puissants, des MAN V12 — 1800 pour une vitesse maximale de 23 nœuds. En option, un système hybride avec mode électrique zéro émission peut fournir une croisière silencieuse jusqu'à 8 nœuds.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Guillaume Bec - 2 mois
Il sont magnifique ces bateaux et j'admire la prouesse technique, mais franchement, comment autoriser la construction de ces montres de motorisation; tout ça pour quelques privilégiés qui se payent le droit de polluer comme des anacoluthes.
Bruno Bianchi - 2 mois
Je suis voileux, mais si on me le donne je prends ! Privilégiés peut-être ? Quel est le problème, le propriétaire n' a-t-il pas investi et crée des emplois pour la conception, construction, sans oublier l'équipage et fournisseurs nécessaires pour garantir le fonctionnement d'un tel bateau. J'aimerai seulement toucher la prime d'assurance annuelle de la belle bête !! Quant á la pollution de quoi parlons nous, qui pollue nos villes, d´où vient la saleté de nos rues ? M'enfin........!!!
Ajouter un commentaire...