Essai / Navigation et programme de l'Aventura 10 Power CS, une aisance indéniable

Nous avons essayé l'Aventura 10 Power CS au large de la Grande-Motte. Nous avons été séduits par son très bon passage en mer et ses capacités de navigation qui le placent dans la gamme des vrais croiseurs hauturiers. 

Beaucoup de motorisations possibles

Essai de l'Aventura 10 Power
Essai de l'Aventura 10 Power

Si l'air de famille avec le voilier est évident, les coques sont complètement différentes et ont fait l'objet d'études spécifiques pour recevoir une motorisation Yanmar in board allant de 2 x 110 ch jusqu'à 2 x 250 ch. Mais aussi des hors-bords de 2 x 150 ch à 2 x 300 ch. Dans ce dernier cas, l'accès à la mer est moins évident, car les moteurs sont fixés sur les jupes.

Notre modèle est équipé des Yanmar de 195 ch, ce qui nous semble la meilleure motorisation. Pas d'encombrement du tableau arrière et un rapport vitesse/autonomie très efficace. En croisant à 12 nœuds, il est possible de parcourir plus de 300 milles et il sera encore possible de faire plus de 200 milles à 20 nœuds. Nous montons sur le fly pour prendre les commandes. La vue, pour piloter et

Essai de l'Aventura 10 Power
Essai de l'Aventura 10 Power

Une carène bien née

Essai de l'Aventura 10 Power
Essai de l'Aventura 10 Power

Dès les premiers runs, les entrées d'eaux étroites et les brions arrondis procurent un passage très souple et très sécurisant qui permettent d'atteindre la vitesse maxi de 19 nœuds sans appréhension. Les coques à redan optimisent la déflexion des embruns qui n'atteignent pas le cockpit avant, si bien qu'un couple de clients s'y est installé et est resté sans appréhension pendant nos évolutions. La direction, un peu ferme, mérite un réglage, mais ne vient pas ternir un tableau très positif. Des navigations en haute mer par mer formée sont réalisables dans de bonnes conditions de confort.

Essai de l'Aventura 10 Power
Essai de l'Aventura 10 Power

Les compartiments moteurs étant placés à l'arrière, le niveau sonore dans le bateau est très acceptable. Les V drive passent la puissance aux hélices de façon à avoir un angle le plus faible possible, gage d'efficacité. Nous remarquons cependant une tendance au cabrage et nul doute que l'ajout de flaps redresserait l'assiette longitudinale favorisant là encore la consommation. La vue panoramique depuis le carré autorise par contre de vaquer à ses occupations tout en veillant, à faible vitesse s'entend.

Essai de l'Aventura 10 Power
Essai de l'Aventura 10 Power

Une consommation modérée

Essai de l'Aventura 10 Power
Essai de l'Aventura 10 Power

La consommation n'est pas excessive et la différence entre les moteurs de 195 ch et ceux de 110 ch est quasi inexistante, voire même en faveur des 195 ch. À 12 nœuds, ce qui nous semble un bon compromis pour la croisière, la consommation n'est que de 42 l contre 44 pour les 110 ch.

Plus d'articles sur les chaînes :

Lire le reportage : Essai de l’Aventura 10 power CS

Aménagements et vie à bord de l'Aventura 10 Power CS, 2 cockpits, un fly et 4 cabines

Tarification et alternatives de l'Aventura 10 Power CS, un croiseur polyvalent

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Aventura 10 Power, la fiche technique

MarqueSTGI Marine
ArchitecteSamer Lasta
Longueur hors-tout10.00 m
Longueur de coque9.98
Largeur5.30 m
Nombre de moteurs maximum2
Voir la fiche technique complète du Aventura 10 Power