Un rassemblement pour retrouver les anciens Mini 6.50 sur l'eau

Pour redonner la chance de courir aux anciens Mini et donner un coup de projecteur sur les coureurs qui n'ont pas forcément de gros budget, Kevin Henaf imagine de les refaire courir. En aout 2020, il organise un rassemblement de ces ”vieux” bateaux.

Début 2019, Kevin rachète un Mini qui vient de terminer la Mini Transat. Ce Dingo construit par le chantier Marée Haute n'est certes pas un voilier de toute dernière génération, mais un bateau de course tout de même qui entre dans la Classe Mini. Comme beaucoup, avec le 570, Kevin veut participer au circuit Mini pour se former à la course au large.

Mini 6.50 Old School
Mini 6.50 Old School

Trop vieux !

Tout bascule quand Kevin demande à s'inscrite au centre de formation de La Rochelle : "Trop vieux, trop lent. Tu ne peux pas suivre le groupe avec ce bateau" lui répond-on… Mais où est le fameux esprit Mini qui devrait offrir la possibilité de courir avec des minis-budgets ?

Certes Kevin et son Mini peuvent s'inscrire aux différentes épreuves de la Classe. Mais tout pousse à devoir s'équiper avec les derniers modèles de bateaux qui forcément sont les plus chers. Cette recherche de la performance relègue ainsi les anciens modèles à rester au fond des ports, à ne plus naviguer. Et ils sont nombreux ces "vieux" Mini. Dernièrement, le numéro 1000 vient d'être attribué. Que faire de tous les vieux Mini pour les inciter à naviguer ?

Mini 6.50 Old School
Mini 6.50 Old School

Faire courir ensemble les "vieux" Mini

Avec cet état d'esprit, Kevin décide de mettre un coup de projecteur sur tous ces coureurs sans le sou qui aimerait aussi se faire connaitre. Pour cela, il trouve en la personne de François Jambou, vainqueur de la dernière Mini Transat, un parrain de circonstance. En effet, ce marin a eu beaucoup de mal à émerger engrangeant des années de galère avant de trouver des financements. Il comprend parfaitement le problème.

Mini 6.50 Old School
Mini 6.50 Old School

20 comme nombre clé

Pour aider ces marins qui ne peuvent s'offrir les derniers Protos ou les derniers nés en Série, Kevin décide de proposer une course avec une limite d'âge (pour les protos) ou de prix (pour les séries). Tout tourne autour du chiffre 20 : plus de 20 ans pour les protos et moins de 20 000 € pour les séries.

Ce choix a été fait pour limiter la confrontation aux voiliers qui conservent encore des étraves pointues, tous ceux dessinés avant la mode des étraves rondes. Du côté des séries, les Pogo 1 et 2 entrent dans cette catégorie. Mais Kevin avoue ne pas être fermé à d'autres candidatures qu'il peut évaluer pour ne laisser personne sur le quai.

Mini 6.50 Old School
Mini 6.50 Old School

Un rassemblement pour 2020

Pour la première année, Kevin s'est pris trop tard pour organiser une véritable régate. Ce sera donc une "Navigation" pour laquelle il espère regrouper 20 bateaux. La navigation se déroulera en double le weekend du 1er et 2 aout 2020. Le parcours partira de La Rochelle direction Rochebonne, puis le tour de l'Ile d'Yeu avant de redescendre à La Rochelle. Un parcours de 24h environ.

L'organisation d'un tel événement demande déjà beaucoup de travail. Il faut prévenir les Affaires Maritimes, écrire un règlement, trouver une assurance, créer une association… beaucoup de temps administratif, mais qui permet aussi d'officialiser le rendez-vous, de recevoir l'accueil du Port des Minimes qui va offrir quelques places et de trouver quelques partenaires qui limitent les frais d'inscription et offrent des lots.

Mini 6.50 Old School
Mini 6.50 Old School

Une classe Mini Old School ?

À l'avenir, Kevin espère pouvoir renouveler l'expérience, mais cette fois sous forme de véritables régates en s'associant aux clubs locaux. De son côté, la Classe Mini regarde et collabore avec Kevin, mais avoue ne pas pouvoir intégrer une catégorie "Old School" au sein de la Classe Mini. La présence déjà existante des Protos et des Séries n'étant déjà pas évidente pour le grand public, une classe supplémentaire pour les vieux bateaux serait difficile à mettre en place.

Plus d'articles sur les chaînes :

Charente-Maritime
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...