Le rayon vert, entre science et fiction romantique

Vous avez sûrement entendu parler de ce phénomène optique nommé « le rayon vert ». Voici comment l'observer, même si vous n'y croyez pas.

Lors de ce 3e épisode de la traversée de Suhaili (voir la vidéo ci-dessous), l'équipage se demande s'il pourra observer le rayon vert. Beaucoup de marins en parlent, mais ils sont le plus souvent bien incapables de prouver qu'ils l'ont vu. Le rayon serait en effet si fugace et si pâle qu'il serait très difficile de le photographier en mer. Alors existe-t-il vraiment ?

J'ai passé de longues heures cumulées à attendre ce phénomène au large. Attente plutôt agréable, puisqu'elle consistait à observer le soleil se coucher à l'horizon. En rédigeant cet article, j'ai aussi découvert avec une profonde déception que j'avais raté bien d'autres d'occasions de l'apercevoir. Simplement parce que j'ignorais qu'on pouvait aussi l'observer à l'aube ! Quoiqu'il en soit, comme tous les mythomanes qui sillonnent les océans, je me permets de confirmer qu'il existe bel et bien, mais que je n'ai pas pu l'immortaliser sur ma pellicule.

Rayon vert
Rayon vert

Pour l'observer, il faut vraiment des conditions anticycloniques, pas de nuages à l'horizon et une excellente visibilité. Si j'ai bien compris, celle-ci est nécessaire pour laisser aux rayons du soleil la distance nécessaire à la séparation des rayons du spectre lumineux, depuis le point de l'horizon où l'astre disparaît jusqu'à votre rétine.

D'ailleurs en parlant de rétine, protégez vos yeux, attention à ne pas trop fixer le soleil, même au crépuscule.

Si vous avez le mal de mer, vous pourrez peut-être observer ce phénomène depuis la côte, idéalement depuis le sommet d'une montagne.

Rayon vert
Rayon vert

L'aspect légendaire de ce phénomène optique est peut-être lié à son traitement dans la littérature. Ainsi Jules Verne lui a-t-il dédié un roman éponyme « Le rayon vert ». Dans ce roman une jeune femme, Helena Campbell est promise au mariage avec un scientifique qu'elle juge ennuyeux. Pour y échapper, elle demande à retarder son accord jusqu'au moment où elle aura observé le rayon vert. Ce dernier est censé lui permettre de voir clair dans les sentiments de son soupirant.

Au final, je n'ai pas du tout envie de vous prouver son existence. Le rayon vert tire toute sa magie de son mystère. D'ailleurs, saviez-vous qu'au moment exact où vous le verrez, le soleil aurait déjà disparu sous l'horizon ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Lire le reportage : Formation gratuite à la croisière

Navigation de nuit, comment s'organiser en croisière sur un voilier ?

Recevoir la météo au large avec un petit récepteur BLU

Réagir à cet article :
Alain Bernard Marine Expert - 1 mois
Bonjour le rayon le rayon vert existe je l'ai vu de nombreuses fois au milieu de l'Atlantique et de l'océan Indien. Aussi à terre Réunion et Portugal.. Je l'ai photographié et filmé. Je posterai les photos dès que j'aurai accès à mon ordinateur confiné en Bretagne. Nautiquement. Alain
Jean-Bertrand Mothes-Massé - 1 mois
Bonjour, je confirme moi aussi que le rayon vert existe bien. Je lai vu à moultes reprises dans ma (longue) carrière de navigateur, et je continue de l'observer parfois du haut des Dunes de la côte atlantique (Cap Ferret). Les conditions MTO sont très précises. Comme il est dit dans l'article, il faut une grande dorsale anticyclonique sèche s'étendant très à l'ouest, un air sec, mais bien au delà de l'horizon, sur des centaines de MN, car c'est un phénomène d'optique qui consiste à la réfraction des rayons du soleil par dessous l'atmosphère du point d'horizon, alors que le soleil a disparu de l'horizon. Il intervient quelques secondes après, et dure une fraction de seconde. Les conditions MTO pour le voir n'étant pas fréquentes, c'est pour cela qu'il est plutôt considéré comme un mythe, mais c'est bien une réalité. Cela dit, sur le plan esthétique, ça n'a rien à voir avec un bel arc arc en ciel complet, mais on trouve ça beau du fait de sa rareté d'occurrence.
Thierry Gendre - 1 mois
Je crois que c 'est ca...
Jean-Bertrand Mothes-Massé - 1 mois
Cela y ressemble fort, et si vous avez pris cette photo après que le soleil ait disparu de l'horizon, c'est sûrement ça. Bravo pour la "capture", inoffensive celle là.
Ajouter un commentaire...