Altea, un des superyachts les plus rapides et économiques de sa catégorie

Le chantier néerlandais Heesen Yacht présente son dernier projet, Altea un superyacht en aluminium de 50 m parmi les plus rapides de sa catégorie.

Le chantier néerlandais Heesen Yacht – spécialisé dans la construction de yachts custom - présente le projet Altea, un superyacht de 50 m tout en aluminium FDHF (Fast Displacement Hull Form) inférieur à 500 tonneaux. C'est le 2e yacht que le chantier construit sur cette plateforme à déplacement rapide déjà découverte sur le yacht Galactica Super Nova, un yacht de 70 m lancé en 2016.

Altea est un bateau rapide et efficient grâce à sa coque à déplacement rapide. Il offre un tirant d'eau réduit de 2,15 m. Son design extérieur est contemporain, signé Frank Laupman d'Omega Architects et présente un profil avec une longue ligne de flottaison et des vitrages tout autour de la superstructure. Sa tonture est inversée avec une poupe plus basse que sa proue et sa coque possède des sortes de petits redans bien marqué pour éviter les embruns ce qui lui confère un look distinctif.

Avec deux moteurs MTU 12V 2000 M72 de 1 080 kW chacun, Altea atteindra une vitesse de pointe de 19,5 nœuds et aura une autonomie de 3 750 milles à la vitesse de croisière de 12 nœuds. Ces caractéristiques font du projet Altea l'un des yachts à moteur les plus rapides et les plus économiques de sa catégorie.

Douze invités pourront profiter d'une superficie de 350 m2 habitable et de six élégantes cabines. Neuf membres d'équipage peuvent prendre place à bord dans cinq cabines qui leur sont réservées.

Le designer italien Cristiano Gatto a créé un design intérieur calme et chaleureux qui invite à la détente et la relaxation après une journée d'amusement en mer. Les sols comme les cloisons sont en bois avec des tapis pour le confort et du cuir pour apporter de la texture. La soie et le velours sont associés à des éléments de cuir pour le contraste.

Le projet Altea est d'ores et déjà disponible pour une livraison au printemps 2021.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...