22 IMOCA à l'assaut de l'arctique le 4 juillet 2020

© Yvan Zedda/Défi Azimut

Le 4 juillet 2020 sera donné le départ de la Vendée-Arctique-Les Sables-d'Olonne, nouvelle course réservée aux IMOCA. 25 skippers en prendront le départ avec des objectifs différents.

3 600 milles pour préparer le Vendée Globe

La New York-Vendée-Les Sables-d'Olonne — course préparatoire au Vendée Globe — devait partir initialement le 16 juin 2020. Mais en raison de la crise sanitaire du Covid-19, cette dernière a été annulée. À la demande de la classe IMOCA et en concertation avec les skippers et leurs partenaires, elle a alors été remplacée par la Vendée-Arctique-Les Sables-d'Olonne.

Le parcours de la Vendée-Arctique-Les Sables-d'Olonne
Le parcours de la Vendée-Arctique-Les Sables-d'Olonne

Cette boucle de 3 600 milles nautiques se déroule sur un parcours inédit : un départ et une arrivée en Vendée, aux Sables-d'Olonne, allant jusqu'aux abords du cercle arctique et au sud-ouest des Açores. L'arrivée est prévue 10 à 14 jours plus tard, entre le 14 et le 18 juillet 2020.

L'IMOCA La Mie Caline - Artisans Artipole
L'IMOCA La Mie Caline - Artisans Artipole

22 skippers en lice

Si certains doivent encore se qualifier pour le Vendée Globe (ils ne sont que 17 à être officiellement inscrits sur les 35 soupirants au départ), d'autres ont seulement envie de se jauger face à leurs concurrents, après ce très long chantier hivernal et les nombreuses optimisations pour le tour du monde en solitaire dont le départ sera donné le 8 novembre prochain.

On retrouvera donc la majorité des foilers de dernière génération (6 partants sur les 9 bateaux mis a l'eau depuis Charal. Seront absents Corum l'Epargne et Hugo Boss, leurs skippers étant déjà qualifiés et préférant fiabiliser leur monture), ainsi que 15 autres bateaux à foils, parmi lesquels 5 skippers vont enfin pouvoir remplir leurs obligations sportives : Clément Giraud, Isabelle Joschke, Kojiro Shiraishi, Sébastien Simon et Armel Tripon.

Mise à l'eau de l'IMOCA MACSF à Lorient ©Th.Martinez/Sea&Co
Mise à l'eau de l'IMOCA MACSF à Lorient ©Th.Martinez/Sea&Co

S'adapter aux conditions sanitaires

Si participer à une course en solitaire est un préalable au Vendée Globe, celle-ci devra se dérouler dans le respect des règles sanitaires. Ainsi, les skippers convoieront leurs monocoques de 60 pieds depuis leur port d'attache le 3 juillet et resteront au large des Sables-d'Olonne, jusqu'au lendemain, date de départ. Il n'y aura donc pas de village de départ.

Mise à l'eau de l'IMOCA Maitre Coq ean-Marie LIOT / Maître Coq
Mise à l'eau de l'IMOCA Maitre Coq ean-Marie LIOT / Maître Coq

Les skippers en lice

Charlie Dalin (Apivia)

Sébastien Simon (Arkéa Paprec)

Miranda Merron (Campagne de France)

Jérémie Beyou (Charal)

Kojiro Shiraishi (DMG Mori Global One)

Damien Seguin (Apicil)

Manuel Cousin (Groupe Setin)

Samantha Davies (Initiatives-Coeur)

Armel Tripon (L'Occitane en Provence)

Alan Roura (La Fabrique)

Arnaud Boissières (La Mie Caline – Artisans Artipole)

Thomas Ruyant (LinkedOut)

Isabelle Joschke (MACSF)

Yannick Bestaven (Maitre Coq IV)

Fabrice Amedeo (Newrest – Art & Fenêtres)

Kevin Escoffier (PRB)

Giancarlo Pedote (Prysmian Group)

Boris Herrmann (Seaxplorer – Yacht Club de Monaco)

Maxime Sorel (V and B – Mayenne)

Clément Giraud (Vers un monde sans sida)

Benjamin Dutreux (Water Family)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...