Web série / Cap sur Nous et le retour du grand large

Après un confinement qui s'est déroulé en Tunisie, l'équipage de Maëlouna a enfin repris la mer la semaine passée. Le bonheur pour toute la famille que de reprendre leur voyage.

Ariane, son mari Rached et leurs deux enfants Louna (4 ans) et Maël (1 an) ont entrepris un grand voyage en voilier à bord de leur Sun Odyssey 39. Après un confinement en Tunisie, et quelques imprévus — un moteur d'annexe à revoir, des problèmes de réservoir, un frein de bôme à installer… — la famille a repris le large. Ariane nous raconte le retour à l'océan :

Ça y est ! Nous avons repris la mer ! Après 7 mois sur le sol tunisien, entre travaux, confinement et fermeture des frontières, nous voilà de nouveau sur les flots et avons mis le cap sur Malte.

Maëlouna au port
Maëlouna au port

La traversée était une belle façon de se remettre le pied à l'étrier, et de tester nos nouvelles voiles !!!

Un grand bord au près serré nous a fait ressentir le bonheur d'une gîte constante et stable. Rien de mieux pour les enfants, ils se sont réadaptés aux conditions de navigation avec une rapidité incroyable.

Départ du port
Départ du port

L'excitation du départ nous rendait euphoriques. La joie du vent et de l'air marin nous accompagnait dans cet élan de liberté retrouvée. La nuit est tombée et le vent avec elle. Les enfants se sont endormis sans peine, et nous avons commencé à faire nos quarts.

Nous avons navigué au clair de lune, puis quand celle-ci à son tour s'est couchée, un ciel rempli d'étoiles est apparu. Quelle splendeur ! Ce que nous voyons miroiter sur l'eau n'était plus le reflet de la lune, mais bien la lumière d'étoiles ! Quand Rached est venu me réveiller pour mon dernier quart, la lumière du jour était revenue. Le vent, presque absent, poussait le bateau sans bruit sur une mer plate.

Coucher de soleil
Coucher de soleil

La vie a repris son cours avec le réveil des enfants. Et pour notre plus grand bonheur, nous avons remonté notre ligne de pêche avec une jolie bonite !

Nous avons fait une pause sur l'île de Linosa, à mi-chemin entre Lampedusa et Malte.

Puis le vent a tourné, et nous nous sommes retrouvés en travers et largue. D'autres sensations, d'autres conditions surtout quand la houle s'est formée.

Les enfants en séance lecture
Les enfants en séance lecture

La deuxième nuit était moins drôle, le bateau roulait de manière peu agréable, les à-coups de la bôme et les roulements du winch réveillaient sans cesse le petit Maël. Louna, elle, nous a accompagnés sur le pont presque jusqu'au lever du jour. Au petit matin, nous passions la pointe sud de l'île de Malte pour rejoindre le port de La Valette.

Une fois arrivés, quelle joie de plonger dans l'eau au pied du bateau ! Nous attendions cela depuis tellement longtemps !

Nous avons fait le choix d'une grande navigation pour redonner un bel élan à notre voyage, et nous ne le regrettons pas ! Nous restons à Malte une dizaine de jours et mettrons ensuite le cap sur la Sicile.

Pêche miraculeuse
Pêche miraculeuse
Plus d'articles sur les chaînes :

Lire le reportage : Cap sur Nous

Cap sur Nous et la fin du confinement, retour à la préparation du voyage

Cap sur Nous, un voyage en mer de Malte à la Sicile

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...