Avis sur les bénéfices, ou non, obtenus en donnant de la quête au mât ?

#Réglage
Antoine Gaillard
Suivre

Ma question ne porte pas sur le critères de centrage qui comportent l'utilisation d'une "avance " entre le centre vélique et Centre anti dérive. L'avance étant une valeur empirique sur la base de centaines de gréements, mais que on trouve sur tous les livres.

Les Multi-coques de l'America Cup comme les AC 45, AC48, AC72 utilisent des voiles rigides et la contre partie immergée sont les lames des Foils.La quête de ces voiles rigides varie entre 8° et 9° au repos selon les dessin trouvés sur le Net. Je crois savoir que récemment Oracle a du modifier leur gréement a cause d'une quête hors règlement.

Pourquoi un Règlement sur ce paramètre ?
Trop de quête veut dire meilleure performance ?
En faisant un saut en arrière je note que la Goélette AMERICA en 1851, avait les deux mâts incliné de 12°/13° tous le autres utilisant une quête autour de 3°. "America" fut déclaré le premier vainqueur de la régate autour de l'île de Wight que plus tard fut appelé "America Cup" ou des "100 Guinées".Avant de retourner aux US, un bateau Suédois 'Sverige' défia "America". Les mats de Sverige étaient encore plus inclinés à 16° et 17°.Si Sverige n'avait pas fait un parcours plus long, il aurait battu America. Sa vitesse calculée était supérieure de 0.2 nœuds. Donc, deux mondes différents, mais la quête du mat quel rôle joue dans les performances ?

Régis Dumora
Suivre

Hello ! vaste question qui permet de dialoguer longtemps et d'occuper nos week-end d'hiver devant la cheminée et ainsi d'animer le yacht-club. Chaque bateau a son propre dessin et son équilibre que l'on traduit la main sur la barre.

Certains ont tendance à être ardents quand d'autre sont mous, le réglage de la quête du mat aide à corriger celà. Selon la route que l'on va prendre, on peut préféré régler plus en arrière ou plus en avant ( longue traversée au portant, ou au près). Je ne pense pas gagner en vitesse en ne touchant que la quête, mais régler le mat selon les conditions de vent en régate est important, mais surtout régler l'équilibre dérive voile. lacher la barre et voir son bateau filer droit est une belle sensation à la barre et l'on ressent tout au bout des doigts posés dessus. Si l'on corrige tout le temps sa route car le bateau lofe ou abât en continu, le bateau est freiné par les mouvements du safran et souffre de ce travail de forçat (et fini par péter). Pour moi, il est très important d'équilibrer le bateau, régler le mat et sa quête selon les conditions de vent sur un mât souple de bateaux de régate, ok mais pour les vacances sur des mats plus raides, le gain est trop peu important je pense.

Partagez ici un message, un lien vers une page web ou une vidéo.
Mettez votre post en valeur avec une photo.
Écrivez en utilisant # pour ajouter un mot clé.