Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU
Jérôme Quintard
Suivre

Salut à tous,

Jérôme 42 ans, titulaire du permis depuis 2 ans mais n’ayant jamais eu encore l’occasion de sauter le pas.

Samedi, je tente une sortie en famille, depuis La Rochelle pour faire le tour de l’île de ré, le tour de fort boyard, voir d’autres spots qui vous pourriez éventuellement me conseiller.

J’ai cependant quelques questions probablement de base, non seulement du fait de mon inexpérience mais aussi du peu de formation que l’on a.

Dans le désordre :

-Je suis étonné que bon nombre de location ne soit pas pourvu de VHF. Est-ce que vous conseillez d’en acheter une pour sortir ? Pour quelle raison les loueurs ne proposent il pas ce matériel pourtant essentiel pour appeler les secours ?

-Je v-eux aller Jérôme érôme dans un port, dois-je contacter la capitainerie où est-ce que je peux me mettre sur les places visiteurs indiquées dans le bloc marine ? Que dois-je leur demander à la radio ? En gros quel dialogue avoir si il existe...

-Comment estimer la quantité de carburant ou le nombre de mile que je peux faire ? Je trace mon chemin sur une carte et suivant la consommation et la quantité de carburant je fais le calcul avec 30% de réserve ?
Comment prendre du carburant (dans mon cas St Martin ou La Rochelle) ?

-Je veux rayonner sur plusieurs jours entre les îles d’Aix, Ré, Oléron, la Tranche, l’aiguillon. Quels sont les coins sympa ceux à éviter pour un débutant.

-Comment se passe la location d’un bateau que faut il demander, regarder ou vérifier ?

-Dernière petite question, entre un cap camara 6.35, un 5.5 BR ou un Selva Open 5.7 vers lequel pencher ? Certains ont GPS et VHF, d’autres rien ou l’un ou l’autre. Très honnêtement je trouve que les deux sont incontournables.

Bref. Vous l’aurez compris, j’ai besoin d’un peut d’accompagnement sur cette première sortie.

Jérôme

Martin Lenain
Suivre

Bonjour.

La VHF.
Sur un petit bateau qui va caboter dans la bande des 6 milles, les loueurs considèrent sans doute (et ce n'est pas forcément faux) que le téléphone GSM peut remplacer la VHF en cas de pépin. Posséder son propre appareil si on loue souvent des bateaux est une idée raisonnable, qui n'a que des avantages.

Les ports.
Lorsqu'on arrive dans un port, on accoste au quai (ou au ponton) d'accueil, on se rend à la capitainerie pour demander une place. En principe, on ne se met pas sur une place visiteur, sauf si la capitainerie est fermée (arrivée de nuit) et que le ponton d'accueil est complet, ou inaccessible, mais ce n'est pas la règle.

Il est inutile de contacter systématiquement le port par VHF avant d'y entrer (en général, ça les gonfle). Sauf cas particuliers, par exemple en saison si on a toute raison de penser que le port est saturé. Mais avec un petit bateau, on trouve toujours à amarrer. Sinon, le dialogue se fait sur le canal 9 directement.

- Capitainerie de Concarneau de Vent en Poupe, bonjour.
- Vent en Poupe, bonjour.
- Bonjour, nous sommes une vedette de 8 mètres, auriez-vous une place pour une nuit ?
- ....


Le GPS.
Là encore, si le bateau n'est pas équipé, les solutions comme l'application EMBARK sur téléphone ou tablette sont très sympa et efficaces.

Je vous réponds pas sur la zone de navigation (je n'y suis pas allé depuis 30 ans au moins) et le type de bateau, je ne connais pas ces bateaux. Pensez à demander au loueur la consommation du moteur.

Bonne navigation. La sécurité en mer doit être un souci constant, mais il ne faut pas non plus en faire une obsession. Vous êtes bien plus en danger en voiture sur l'autoroute qu'en mer :)

Jérôme Quintard
Suivre

Super. Merci pour ton excellent retour. J’ai finalement pris un bateau chez la personne qui m’a fait la formation. Il m’a donné quelques explications supplémentaires. Mais je retiens EMBARK. Super application.

Partagez ici un message, un lien vers une page web ou une vidéo.
Mettez votre post en valeur avec une photo.
Écrivez en utilisant # pour ajouter un mot clé.

Publicité