Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

DÉFI AZIMUT 23 duos pour une dernière confrontation avant la Transat Jacques Vabre

Du 18 au 22 septembre à Lorient, le 9ème Défi Azimut réunira un plateau exceptionnel de 23 IMOCA, dont trois flambant neufs : Advens for cybersecurity, Arkea-Paprec et DMG Mori. Année de Transat Jacques Vabre oblige (départ le 27 octobre), le Défi Azimut qui a renouvelé son partenariat avec la Classe IMOCA, se disputera en double sur un format densifié, avec notamment une grande course de 48 heures dont chacun pourra tirer de précieux enseignements.

La photo de famille promet d’être belle, avec dans le cadre 46 marins dont quatre femmes, représentant sept nationalités. 46, puisque les 48 Heures Azimut (500 milles), plat de résistance du Défi, se courent cette année en double. Ce plateau exceptionnel compile une somme impressionnante de victoires dans les séries les plus prestigieuses : Deux anciens vainqueurs du Vendée Globe, huit de la Solitaire du Figaro, trois Champions du monde, auxquels viendront se joindre de nombreux guests qui embarqueront pour les Runs (8 équipiers à bord) et le Tour de l’ile de Groix (5 à bord, format Ocean Race*).

Face à Charal (Jérémie Beyou-Chistopher Pratt), étalon 2018-2019 qui débarque en confiance après sa victoire dans la Rolex Fastnet Race au mois d’Août, quatre nouveaux 60 pieds signés de trois architectes différents feront leur entrée sur la scène IMOCA : Arkéa-Paprec le plan Kouyoumdjian de Sébastien Simon associé à Vincent Riou, n’a pas pu défendre ses chances au Fastnet suite à un black out électronique et trouvera dans le Défi Azimut une bonne séance de rattrapage. Face à lui, deux nouveaux plans Verdier ont touché l’eau récemment : Apivia (Charlie Dalin -Yann Eliès) que l’on espère voir sur les Runs, et Advens for Cybersecurity de Thomas Ruyant et Antoine Koch inscrit au Défi dans son intégralité malgré sa mise à l’eau samedi dernier. « C’est la première fois que tous les nouveaux IMOCA sont réunis et c’est important d’être là, ça va être une belle fête, même si nous découvrons tout juste le bateau. De toutes façons, les nouveaux IMOCA sont tellement complexes qu’il faut compter au moins un an pour être à 100 % de leur potentiel. Donc chaque mille compte ! » explique Thomas Ruyant.Même engagement pour le japonais Kojiro Shiraishi, malheureux sur le dernier Vendée Globe, qui a eu l’opportunité de faire construire DMG Mori, le sistership de Charal (plan VPLP) chez Multiplast, mis à l’eau le 2 septembre.


Mercredi 18 Septembre
- 14h30 : Sortie du port.
- De 15h30 à 18h00 : Runs au large de Lorient. Chaque IMOCA devrait réaliser deux à quatre runs. Les bateaux sont menés en équipage de 8 personnes maximum.Jeudi 19 septembre
- 11h00 : Sortie du port
- 13h00 : Départ des 48 heures Azimut. Parcours d’environ 500 milles à définir par le directeur de course Jacques Caraës. Course en double.Dimanche 22 septembre
- 11h00 : Sortie du port.
- 13h00 : Départ du Tour de Groix. Equipage de 5 personnes (6 pour les tandems mixtes)
- 17h00 : Remise des prix du Défi Azimut 2019.

Défi Azimut
Ile de Groix
IMOCA
Ajouter un commentaire...

Découvrir toutes les caractéristiques du port de Port-Tudy Groix (Morbihan) : nombre de places, accès, horaires des marées, zones techniques, contacts et les Avis aux Navigateurs.

A la découverte du voilier #IMOCA. Consultez toutes les caractéristiques du bateau de 18.28 m. construit par le chantier #Multiple

  • 1 avis

    IMOCA - voilier du chantier Multiple

    Le voilier IMOCA est un monocoque course-croisière, construit par le chantier Multiple. Ce voilier Quille pendulaire, gréé en Sloop, mesure 18.28 m de long.

    Publicité