Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

SOLO MAÎTRE COQ - ARMEL LE CLÉAC’H : « JE SUIS CONTENT DE LA COPIE QUE JE RENDS »

Ce samedi 4 mai aux Sables d’Olonne, Armel Le Cléac’h a été dans le match pour son retour en Figaro. Longtemps leader de la grande course de la Solo Maître CoQ, la victoire lui a échappé à quelques milles de l’arrivée. Il décroche la 5e place sur ce parcours de 340 milles et termine également 5e au classement général (avant jury) de cette épreuve qui réunissait un plateau exceptionnel de 47 coureurs. Une belle performance qui est encourageante en vue de la Solitaire URGO Le Figaro. Prochain rendez-vous le dimanche 12 mai avec le départ de la Solo Concarneau. Premières réactions d’Armel à son arrivée au ponton.

« Aux avant-postes »

« J’ai pris un bon départ, en tête au comité et 3e à la bouée de dégagement. J’ai vite trouvé mes marques sous spi, avec une belle vitesse. J’ai bien enchaîné les empannages et pris la tête en creusant une petite avance sous le pont de l’île de Ré. Le contournement de Ré s’est bien passé. Durant la première nuit j’ai été un peu moins gourmand et j’ai perdu la tête de la course mais en restant toujours dans le coup. J’ai passé toutes les marques de parcours aux avant-postes et été en tête quasiment jusqu’au bout. Finalement, ma plus mauvaise place est celle de l’arrivée ! »

« Je me voyais bien la gagner… »

« Je contrôlais mes adversaires à quelques milles de l’arrivée, j’étais très bien parti sur cette course. Je me voyais bien la gagner… Mais derrière, quatre concurrents (Martin Le Pape, Morgan Lagravière, Tanguy Le Turquais et Xavier Macaire) ont touché du vent que je n’ai pas eu et ont réussi à me déborder par l’Ouest. Je n’ai eu d’autres choix que de me recaler derrière eux. J’ai donc perdu quatre places sans vraiment pouvoir faire grand chose. C’est dur à avaler car j’avais fait la plus grosse partie du travail. Mais c’est le jeu de notre sport, tout peut arriver tant que la ligne n’est pas franchie. J’ai manqué de réussite mais j’espère en avoir durant la Solitaire ! »

« Beaucoup de belles choses »

« Cette course a été très variée. On a eu toutes les conditions, les changements de voiles ont été nombreux. J’ai fait beaucoup de belles choses sur cette grande course, je suis content de la copie que je rends, mon objectif est rempli. Nous avons bien préparé le bateau avec Arnaud Hebert et le team Banque Populaire. Le bateau est fiabilisé, je n’ai eu aucune galère. Terminer dans le Top 5 du classement général, sur 47 inscrits, c’est une belle performance sachant que je n’avais pas fait de Figaro depuis six ans. »

« Poursuivre sur cette dynamique »

« Je suis bien en phase avec le bateau et il va falloir confirmer dans une semaine sur la Solo Concarneau. Egalement proche du format de la Solitaire, cette épreuve le long des côtes bretonnes sera très instructive. »

Solo Maître Coq
Figaro 3
Armel le Cléac'h
Ajouter un commentaire...

Publicité