Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

La Fabrique à l’assaut de l’AtlantiqueL’IMOCA La Fabrique a quitté son port d’attache de Lorient ce vendredi 21 juin. À son bord : l’équipe navigante de La Fabrique Sailing Team. Son cap : les États-Unis, qu’Alan Roura rejoindra début juillet, pour entamer un stand-by en vue d’une tentative de record de la traversée de l’Atlantique Nord, en solitaire en monocoque.

À peine remis à l’eau et quelques sorties de validation des travaux plus tard, et voilà La Fabrique partie au large. Cyril Enjalran, boat captain, Gilles Avril, directeur technique, Sébastien Audigane, co-skipper, et Alexis Monier, préparateur technique, ont en effet pris la mer ce vendredi pour une traversée de l’Atlantique, en convoyage en équipage. Direction Newport (Etats-Unis, Rhodes Island), où Alan les rejoindra dans environ deux semaines. Débutera alors l’attente de la fenêtre météo idéale pour tenter de battre le record de l’Atlantique Nord, en monocoque et en solitaire, entre le phare d'Ambrose (New York) au cap Lizard (Grande-Bretagne).

Moins de huit jours et cinq heures

Une traversée d’Ouest en Est d'environ 2 880 milles marins (5 330 km) et homologuée par le World Sailing Speed Record Council (WSSRC), dont le record est détenu depuis juillet 2013 par Marc Guillemot, à bord de Safran. Un IMOCA 60 déjà, mais à dérives droites (aujourd’hui le MACSF d’Isabelle Joschke). Ce qui laisse l’opportunité au neo-foiler La Fabrique d’améliorer ce temps de référence de 8 jours, 5 heures 20 min et 20 secondes. « Je voulais déjà tenter ce record au retour de la dernière Route du Rhum, explique Alan Roura. Mais ni le bateau ni le bonhomme n’étions en état et je ne voulais pas tenter ma chance sans être dans des conditions optimales. Avec une année 2019 relativement calme en IMOCA, l’occasion de me lancer cet été était idéale. » Si les conditions météorologiques adéquates se présentent, Alan devrait donc s’élancer courant juillet, toutes voiles dehors et chrono en main ! Le « Trophée Loïc Caradec » en quelques points Il peut être effectué en équipage ou en solitaire, en multicoque ou en monocoqueLigne fictive de départ : phare d'Ambrose (40° 27,5 N, 73° 50,2 O) Ligne fictive d’arrivée : cap Lizard (49° 57,6 N, 5° 12,1 O)Contrairement aux courses IMOCA, le routage par des personnes à terre est autoriséPeu de règles pour les records : le skipper part quand il le veut et prend la route qu’il souhaiteRecords : en multicoque en équipage : Pascal Bidégorry (maxi trimaran Banque Populaire V) en 3 jours 15 heures 25 minutes et 48 secondes en multicoque en solitaire : Thomas Coville (Sodebo Ultim’) en 4 jours 11 heures 10 minutes et 24 secondes en monocoque en équipage : maxi monocoque Comanche en 5 jours 14 heures et 21 minutesen monocoque en solitaire : Marc Guillemot (IMOCA Safran) en 8 jours, 5 heures 20 min et 20 secondes

IMOCA
Alan Roura
Ajouter un commentaire...

Découvrir toutes les caractéristiques du port de Lorient - La Base (Morbihan) : nombre de places, accès, horaires des marées, zones techniques, contacts et les Avis aux Navigateurs.

A la découverte du voilier #IMOCA. Consultez toutes les caractéristiques du bateau de 18.28 m. construit par le chantier #Multiple

  • 1 avis

    IMOCA - voilier du chantier Multiple

    Le voilier IMOCA est un monocoque course-croisière, construit par le chantier Multiple. Ce voilier Quille pendulaire, gréé en Sloop, mesure 18.28 m de long.

    Publicité