Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

Saint-Tropez toutes Voiles dehors pour les 20 ans !
A l'approche de leurs 20 ans, les Voiles de Saint-Tropez affichent une passion intacte pour accueillir quelques 300 bateaux classiques et modernes parmi les plus beaux du monde. A l'invitation de la Société Nautique de Saint-Tropez et de son président, Tony Oller, ce sont plus de 4 000 équipiers qui s'apprêtent à réinvestir avec le même enthousiasme le village et le port mythique de la cité varoise. Régates de haut niveau sur l'eau et animations pour tous à terre sont l'inaltérable clé du succès de ce rendez-vous incontournable de fin de saison.Sur l'eau : une pléiade de nouveautés pour les 20 ansA édition anniversaire, innovations hors normes, pour les voiliers classiques, comme pour les modernes. Du côté des voiliers de tradition, les Voiles s'apprêtent à accueillir les grandes goélettes, promues par la nouvelle International Schooner Association (ISA) créée en 2018 "pour représenter les intérêts des propriétaires des goélettes classiques et les besoins spécifiques de ces magnifiques unités à caractère historique." C'est la première fois que ce circuit existe, et les Voiles de Saint-Tropez seront la seule étape française et la dernière du programme.En ce qui concerne les plus grands des racers modernes, pour la première fois en 2019 l'IMA (International Maxi Association) inscrit une nouvelle épreuve à son calendrier officiel sous le nom de Mediterranean Maxi Inshore Challenge comportant 5 rendez-vous et dont la finale aura lieu à Saint-Tropez dans le cadre des Voiles.A terre : un village totalement relooké au cœur du dispositifCentre névralgique de l'activité des Voiles "onshore", le village, qui est ouvert aux concurrents, mais aussi aux Tropéziens comme au public, fait l'objet de toutes les attentions de l'organisateur : la Société Nautique de Saint-Tropez. Installé derrière la capitainerie, il renoue cette année avec une élévation de la partie Est sur deux niveaux qui permettra notamment d'accueillir l'espace VIP de l'événement avec une vue panoramique exceptionnelle sur le plan d'eau et sur le port. Autre nouveauté, l'implantation de l'accueil de la SNST, et de la chaine d'inscription, qui sera cette année à l'entrée du village. Changement de décors également : l'ambiance générale fait preuve d'une véritable innovation qui invite cette année à l'intimité, puisque le thème choisi est "l'intérieur d'un bateau". Afin de pouvoir le partager avec les premières Rencontres Internationale de la Mobilité Durable organisées par la Ville de Saint-Tropez en partenariat avec l'association Le 5ème élément du 20 au 24 septembre, la structure du village des Voiles sera montée cette année dès la mi-septembre. A savoir :SNSM : les Voiles en solidaireLe monde du sauvetage en mer, et plus largement le monde de la mer et tous ses pratiquants, professionnels, sportifs ou occasionnels, sont en deuil depuis le tragique accident survenu au Canot des Sables d'Olonne le samedi 8 juin lors d'une intervention qui s'est soldée par le décès de trois de ses bénévoles. La SNSM a toujours eu une place particulière à Saint-Tropez, déjà à la Nioulargue et depuis le début de l'histoire des Voiles. Pendant de nombreuses années, les frais d'inscription des bateaux classiques étaient assumés par l'organisation, à charge aux participants de faire un don à l'association. Organisatrice de la traditionnelle sardinade du mardi, la délégation locale sera bien entendu présente. "Nous n'oublierons pas nos collègues" souligne Pierre-Yves Barasc, le président de la SNSM de Saint-Tropez "Ces événements rappellent qu'il faut rester humble face à la mer, mais nous souhaitons maintenir ce rendez-vous festif qui est un moment important de rencontre entre les régatiers et les sauveteurs."My Song : message à la merUn accident rarissime est survenu à l'un des plus célèbres animateurs de la classe IRC A des Voiles de Saint-Tropez : le superyacht My Song. Le samedi 25 mai, alors qu'il était arrimé sur le pont d'un cargo qui le transportait des Caraïbes vers les Baléares, le ber (support pendant le transport) sur lequel reposait la coque de 40 mètres de long aurait cédé, occasionnant la chute à la mer du bateau. Par chance, l'opération de sauvetage menée une semaine plus tard pour le récupérer a permis de sauver le maxi qui a été pris en charge par un remorqueur et tracté jusqu'au port de Palma. A ce stade, le propriétaire du yacht, Pierluigi Loro Piana, étudie les suites possibles, tant pour le bateau lui-même que pour son implication en qualité de partenaire dans différents évènements du calendrier des maxi, et notamment les Voiles de Saint-Tropez, où il envisageait, dès cette année, une montée en puissance de sa présence.

Saint-Tropez
Ajouter un commentaire...

Publicité