Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

C’était la première véritable confrontation pour Sébastien Rogues et son équipage. Le moins qu’on puisse dire, c’est que Primonial a fait une entrée réussie pour sa première régate dans le circuit. En finissant sur le podium dans le sillage des deux favoris, les équipages de Lalou Roucayrol et Thibault Vauchel-Camus, Sébastien Rogues s’affirme d’entrée comme un concurrent sur lequel il faut compter.«Nous sommes ravis de cette entrée en matière. L’équipage fonctionne bien ; nous finissons sur le podium et nous avons pu régulièrement chatouiller les deux ténors de la série » déclare Sébastien Rogues.

Ils étaient six, pour cinq places, à tourner à bord de Primonial : outre Sébastien Rogues et Matthieu Souben, ont embarqué à bord Charles Dorange, Louis Flament et Cantin Roger, des valeurs montantes du multicoques, ainsi que Marie Lefloch, chargée de la communication du projet.

A la veille de la dernière journée, ils étaient quatre équipages à pouvoir prétendre encore à la victoire. Sébastien Rogues et ses coéquipiers sont partis « le couteau entre les dents » pour au final s’octroyer une manche de 3e et deux manches de 2e. Ces bons résultats leur permettent de monter sur le podium juste derrière Solidaires en Peloton, tandis que l’équipage de Lalou Roucayrol s’adjuge le Trophée. Un seul regret pour ces trois jours de compétition : le vent qui était le plus souvent aux abonnés absents. A l’exception de la dernière manche du dimanche où Éole a daigné se réveiller, le reste des courses s’est disputé dans des airs évanescents qui n’ont pas permis de révéler tout le potentiel des Multi50, depuis qu’ils sont équipés de foils. « Ce n’est que partie remise. Nous espèrons des conditions plus propices à la vitesse à Douarnenez mercredi prochain. Nous avons hâte de voir ce que ces machines ont dans le ventre en compétition. »

Multi50
Ajouter un commentaire...

Publicité