Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

Championnat nord américain - 10 au 12 janvier, Miami - 2020 démarre fort pour Camille Lecointre et Aloïse Retornaz. Depuis le mois de septembre, elles avaient peu fait parler d’elles mis à part lors de leur élection de "Marin de l’année 2019". Et pourtant, après la saison et les très beaux titres remportés en compétition (un podium au Championnat du Monde, une première place au Championnat d’Europe, une première place au Test Event d’Enoshima), les deux jeunes femmes ont poursuivi leur préparation Olympique sans relâche. En novembre et décembre, elles avaient installé leurs quartiers à Villamoura au Portugal, pour profiter de belles conditions de navigation.Après une courte pause à l’occasion des fêtes de fin d’année passées en famille, Camille et Aloïse ont rejoint Miami pour courir le Championnat Nord américain et l’étape de la World Cup. Puis les compétitions internationales s’enchaîneront jus qu’au mois de juin avant les Jeux de Tokyo.Débuter l’année à Miami ! Trois jours de compétition (10-11-12 janvier) s’annoncent pour reprendre en main le bateau et les réflexes de courses. Leur bateau reçu in extremis n’ont pas permis aux deux jeunes femmes de s’entraîner de façon optimale sur ce plan d’eau mais les séances d’entraînement au Portugal ne sont pas si loin.Camille Lecointre : "Nous allons pouvoir nous mesurer à la concurrence que nous n’avons plus rencontré en régate depuis août dernier. Même s’il n’y aura pas tous les duos sur ce championnat (ndlr : notamment les équipages britannique et japonais), nous allons pouvoir mettre en application ce que nous avons abordé pendant nos entraînements depuis septembre ; et, au besoin, faire des réajustements en vue de la World Cup ici à Miami le 20 janvier. Ces dix jours de « pause » entre les deux épreuves vont nous permettre de passer des heures sur l’eau."Aloïse Retornaz : "Les batteries sont bien rechargées, j'ai fait le plein d’énergie et j’ai hâte de retourner sur l’eau ! Cela fait longtemps que nous n’avons pas été en compétition en plus. Le championnat Nord américain sera plus pour moi un « entraînement » : retrouver les automatismes, la gestion des départs, mettre en application ce qu’on a appris lors de nos navigations de fin d’année notamment sur les allures au portant. Je suis ravie de naviguer sur le plan d’eau de Miami car il est top comparé aux européens en ce moment … ! L’objectif est avant tout de se remettre dans le bain après une longue pause et avec un bateau arrivé au dernier moment."

Jeux Olympiques
Marin de l'année
Ajouter un commentaire...