Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

Open Mach Trophy 2019 : Mach et calor !


Le signal de départ a été donné à 13h30 pour la première manche de l'Open Mach Trophy 2019sous un soleil digne des côtes morbihannaises. Huit Mach 6.5 et quatre Open 7.50 ont répondu présents, à l'inverse du vent qui a décidé de jouer les trouble-fête. Gilles Bricout, le Président du Comité de Course en a tiré le meilleur parti possible en lançant deux manches dans ce petit temps. Un premier parcours technique d'un mille a été couru dans huit nœuds tandis que la deuxième manche a du être réduite d'un demi mille, la pétole s'étant installée dans la baie de Quiberon. Les équipages engagés ont pris de beaux départs et même si plusieurs sportboats comptent dans leur rang des équipiers fraîchement embarqués, tous ont rapidement pris leurs marques.

L'Ankou, skippé par Nicolas Troussel rafle la mise en Mach 6.5 et s'impose sur les deux manches. Le reste de la flotte est dans un mouchoir de poche au général provisoire, la journée de dimanche risque d'être tendue. Camille Manrique et son équipage sur Exocet, tire très élégamment son épingle du jeu et prend la deuxième place du général provisoire, ex aequo en points avec Manu Guedon (West Paysages - Le Carré 56). Mathieu Jones (Alternative Sailing), le tenant du titre, et le nouveau venu Alban Dia Mota (Machapotes) terminent également la journée à égalité de points et prennent respectivement la quatrième et cinquième place du provisoire. Un point les sépare du podium. Ils devancent Horizon Mixité by Actual, skippé par Isabelle Joschke, et Dynemia de François Morane. Tous deux sont également à couteaux tirés et à seulement deux points du podium. Jérome Outin et son équipage sur MichMach ferment la marche.

En Open 7.50, Sébastien Thétiot (Open Bar Kermancy) s'impose sur les deux manches du jour. Il prend donc la tête du général provisoire avec une petite avance et un gros capital confiance. Matthieu Leys (Qualiconfort Le Bar Tab') prend la deuxième place provisoire grâce à une belle régularité. Il devance l'équipage du Marseillais Ferdinand Costes sur Ossian qui, malgré deux ans d'absence sur la baie de Quiberon, se place juste devant le plus local des skippers en Open 7.50, Nicolas Groleau (Bretagne Télécom). Avec un seul point d'écart pour départager ces trois équipages, rien n'est joué et la journée de dimanche sera décisive.

Ajouter un commentaire...

Publicité