Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

Matthieu Damerval : « Une course magique mais si dure »

Le skipper du Duo Mixte by Marc Guillemot, Matthieu Damerval, a préféré abandonner sur la 2e étape. La faute à des petits soucis techniques, une météo capricieuse et un temps compté. Le jeune Nantais préfère ne garder que le positif : une course difficile mais quel apprentissage ! « Réparer tout ça et penser à la suite »

Parti de Kinsale, en Irlande, dimanche dernier en fin d’après-midi, le début de course de Matthieu n’a pas été de tout repos : son pilote automatique l’a lâché puis il a déchiré une voile. Un handicap qui l’a poussé à l’abandon aux alentours de 3:30 cette nuit, dans une météo capricieuse Bloqué le long des côtes finistériennes à cause d’un vent absent et d’un fort courant, le temps commençait à sérieusement compter pour le skipper de Klaxoon M : « Encore une fois, c’est la pétole qui me met dedans ».

Il était aussi et surtout question de fermeture de ligne : « En appelant Francis, je me suis rendu compte que j’aurais du mal à être à Roscoff avant 6:00 ce matin. J’ai quelques petits soucis à régler sur le bateau avant de repartir sur les étapes 3 et 4, donc je voulais rentrer au plus vite, réparer tout ça et déjà penser à la suite. Les prochaines, on va être présent ! » Conformément aux règles, en abandonnant, Matthieu sera sanctionné du temps de course du dernier concurrent auquel s’ajoutent 2 heures.


« On en apprend beaucoup, même sur un abandon »
Auteur d’une belle première étape, dont il a pris la 18e place au classement général et la 4e chez les bizuths, la deuxième lui rappelle toute la difficulté de cette course légendaire qu’est la Solitaire URGO Le Figaro : « Ce n’est pas facile tous les jours, c’est sûr. C’est une course magique mais si dure ! On en apprend beaucoup, toujours, sur chaque étape. Même quand c’est un abandon. Et c’est pour ça qu’on est là ». Malgré la fatigue accablante, ses soucis techniques et les petites erreurs commises, Matthieu ne garde que le positif de cette course entre Kinsale et Roscoff : « J’ai clairement pris du plaisir à naviguer avec ce bateau. Dès qu’il y a un peu d’air, il est magique ! »

Solitaire du Figaro
Figaro 3
Marc Guillemot
Ajouter un commentaire...

Découvrir toutes les caractéristiques du port de Roscoff - Bloscon (Finistère) : nombre de places, accès, horaires des marées, zones techniques, contacts et les Avis aux Navigateurs.

  • 2 avis

    Port Roscoff - Bloscon (29) - Informations maritimes sur le port de plaisance

    Le port de plaisance de Roscoff - Bloscon est situé dans le Finistère. Il dispose d'une capacité d'accueil de 625 bateaux sur pontons. Le port de Roscoff - Bloscon dispose d'un espace visiteurs pour vos escales avec 50 places disponibles. Le port est réservé aux bateaux de moins de 30 m. Attention, le tirant d'eau maximum est de 3 m.

    A la découverte du voilier #Figaro 3. Consultez toutes les caractéristiques du bateau de 9.75 m. construit par le chantier #Bénéteau