Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

Brest Atlantiques est sur le point de se terminer avec les arrivées programmées la nuit prochaine du trimaran MACIF (François Gabart/Gwénolé Gahinet) et d'Actual Leader (Yves Le Blevec/Alex Pella).

Un peu moins de 3 jours après l’arrivée du vainqueur, le Maxi Edmond de Rothschild, Brest se prépare à accueillir les deux trimarans qui vont compléter le podium de « Brest Atlantiques », le trimaran MACIF (François Gabart/Gwénolé Gahinet) et Actual Leader (Yves Le Blevec/Alex Pella). Deux bateaux qui, depuis l’arrêt du trimaran MACIF au Cap, se seront livrés à une lutte de tous les instants pour tenter de finir sur la deuxième marche du podium et ne sont plus séparés que de 30 milles (en distance au but) au classement de 16h vendredi. A la seconde marque du parcours de Robben Island, au Cap, Actual Leader possédait 3 heures et 21 minutes d’avance sur son rival, ce dernier, grâce à son option à l’ouest en Atlantique Sud, était parvenu à reprendre l’avantage à l’équateur, avec un écart en sa faveur de 2 heures et 32 minutes au moment de rebasculer « la tête à l’endroit ». Sensiblement l’écart qui pourrait séparer au final le trimaran MACIF et Actual Leader sur la ligne d’arrivée située entre la pointe du Toulinguet et la pointe Saint-Mathieu !Selon le consultant météo de la direction de course, Christian Dumard, « le jeu d’Actual Leader dans les dernières heures est de tenter de créer du décalage en latéral par rapport à MACIF, parce que s’il suit la même route, il a très peu de chances de revenir. De son côté, MACIF a tout intérêt à chercher à le contrôler. » Les derniers routages, compte tenu du vent qui devrait mollir en milieu de nuit, donnent une arrivée des deux trimarans entre 3h et 8h.

Brest Atlantiques
Ultim
Ajouter un commentaire...

Publicité