Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

C'est la panique à bord !
Voir 3 hommes regarder votre safran avec un air perplexe.
Ce qui devait être une semaine de sortie d'eau pour refaire l'antifouling se transforme en une découverte douleureuse.
Notre tour du monde doit ralentir car la mèche du safran a montré un point de faiblesse et en plus, une bague manquait dessus. Le chantier de Las Palmas de Gran Canaria doit refabriquer une nouvelle mèche.
Ca n'est pas tous les jours qu'on voit son safran en morceaux.

#beneteau #oceanis440 #mecanique #chantier

Mécanique
Ajouter un commentaire...

Publicité