Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

C’est bien à 13 h 15 que le coup de canon de la 14ème Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre a retentit. Lancés devant le cap de la Hève au louvoyage dans un petit vent médium, les 59 duos ont mis le cap vers la bouée Région Normandie mouillée au pied des falaises d’Etretat. Solidaires en Peloton-ARSEP s’est extirpé le premier de la flotte chez les Multi 50, suivi de Bureau Vallée II qui emmenait les IMOCA. De l’autre côté de la ligne, c’est Aïna Enfance et Avenir qui prenait le meilleur départ devant les 26 autres Class40.Les 16 milles qui séparent la ligne de la bouée spectacle devraient être couverts en un peu moins de trois heures pour les plus rapides qui mettront ensuite cap à l’ouest vers la pointe du Cotentin sous spi. La régate s’annonce belle et intense en Manche ce soir et toute la nuit où le vent ne va cesser de se renforcer, pour aborder l’Atlantique en pole position demain.

Jean-Baptiste Gastinne, maire du Havre, président de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole.
« Il y avait beaucoup d’émotions ce matin de voir partir ces bateaux, et de voir les familles embrasser les skippers. Le bassin Paul Vatine se vide après ces dix jours de festivités. Le sel de la Route du café, c’est que cette course est à la fois une aventure humaine, une performance sportive, un concentré de technologies. On constate cette année une mutation rapide de la voile avec ces nouveaux bateaux à foils exceptionnels. La Transat Jacques Vabre Normandie le Havre est un évènement formidable par ce mélange d’humain et de technologie que les skippers vivent à deux. »

Juan Amat, Président de JDE France
« Je vis ce départ avec beaucoup d’émotions. Voir les skippers dire au revoir aux familles, cela procure un mélange d’émotions, de gaieté, de tristesse de quitter les proches. Avec tous ces nouveaux bateaux, j’ai l’impression d’avoir devant moi de véritables Formule 1 des mers. Toute cette semaine, le public a pu vivre en proximité avec la course, voir les bateaux dans leurs moindres détails, rencontrer les skippers ce qui est très rare dans le sport de haut niveau. Je vais suivre avec attention la course, il y a Virtual Regatta, on a également un concours en interne, et puis j’ai fait mon petit pronostic, mais je garde mon secret ! »

Départ
Transat Jacques Vabre
Ajouter un commentaire...

Publicité