Bar
Tous ActualitésPersonnesBateauxPortsPublicationsPhotosForums
Baromètre
Rolex Sydney Hobart
Alexia Barrier
Obligation de débarquement
Lycée Tabarly

La troisième édition de la DRHEAM-CUP, dont le départ sera donné le dimanche 19 juillet à Cherbourg-en-Cotentin à destination de La Trinité-sur-Mer, sera le théâtre du tout premier Grand Prix de France de Course au Large. Le plateau s’annonce une nouvelle fois très riche, avec plus de 80 bateaux attendus... - Lire la suite

Ajouter un commentaire...

Navigation et programme de l’Excess 12, comme un kart #Essai

Catamaran
Essai bateau
Excess
Ajouter un commentaire...

Sortie entre amis : initiation à la pêche du bar en traction #pechedubar #pecheentraction

Souvenir de pêche
Pêche aux leurres souples
Pêche du bar
Pêche en traction
Ajouter un commentaire...

Ce lundi 22 juin à Port Camargue, Jonathan Chodkiewiez a établi un premier temps de référence de la Tartine Cup, dans la catégorie Monocoque 6.50 équipage. Le trio composé du ministe, de Brice de Crisenoy et de Justin Baradat, a parcouru les 20 milles nautiques en 1h 58mn 15s à la vitesse moyenne de... - Lire la suite

Mini 6.50
Tartine Cup
Ajouter un commentaire...

SOLO MAÎTRE COQ - ARMEL LE CLÉAC’H : « L’IDÉE, C’EST D’ÊTRE DEVANT » Armel Le Cléac’h participe à la première compétition de course au large (et tous sports confondus) organisée en France depuis le déconfinement.

Demain à 13h, il prendra aux Sables-d’Olonne le départ de la Solo Maître CoQ.... - Lire la suite

Figaro 3
Maître Coq
Armel le Cléac'h
Ajouter un commentaire...

Aventures et mésaventures en Antarctique : Sara nous explique pourquoi elle a choisi de débarquer #Antarctique

Fortune de mer
Naufrage
Antarctique
Goélette
Jean-Philippe Laurentin - 1 mois
Merci pour ce beau texte. On en apprend décidément beaucoup sur ce bateau et son capitaine. Bien que tous ses amis le défendent (voir les épisodes précédents), il est clair que ce bateau n’avait rien à faire dans cette région et qu’avec un capitaine aussi léger sur la sécurité, la décision de débarquer s’imposait clairement même si elle a dû être difficile à prendre.
Séverine Brancour - 1 mois
Autan les articles précédents étaient intéressants, factuels et techniques, autan ce texte de l'équipière sent le règlement de compte . Elle se contredit , c'est confus, avec des relents d'attaque personnelles. C'est la complainte du pauvre Caliméro, la "mal-aimée" qui a été malmenée et qui n'a pas été considérée à sa juste valeur d'artiste et qui se venge ! Manifestement elle s'est trompé en s'inscrivant à cette croisière où elle s'attendait certainement à un voyage plus "organisé" avec un respect du timing. Ce texte n'apporte pas grand chose pour moi qui ne connait pas les protagonistes de cette histoire. C'est trop lourd et ça finirait presque par discréditer Dominique et Carole... C'est juste le ressenti d'une petite navigatrice .
Bernard Guiot - 1 mois
j'ai lu avec bcp d'intérêt ces divers témoignages, et les commentaires de certains. Il est sain de parler de ces pb, car il y a des abus, avec une absence de contrôle des autorités. J'ai un peu d'expérience de la navigation hauturière, souvent comme skipper. J 'ai aussi embarqué comme équipier sur 3 voiliers charter, en Patagonie, au Spitzberg et en Antarctique. 2 voiliers étaient parfaitement entretenus, équipés, avec topo sécurité et skipper compétent, avec les bons diplômes et déclarés. Un voilier m' avait interpellé en 2010, en Patagonie, sur son impréparation, bateau mal entretenu et de vrais pb de sécurité. Paix à son âme, il s'agit de Paradise et de Arnaud D’Allennes. Il suffit de lire le rapport du BEA mer pour comprendre. Chacun des témoignages est intéressant, révélateur de la perception vécue, Technique ou émotionnel, C'est cela l'essentiel. On ne s'aventure pas dans ces zones éloignées, et en expédition, avec des pb techniques à bord, un voilier mal préparé. Chacun a agi en conscience. L'important est qu'il n'y ait pas eu d'accident humains. Mais de tels témoignages sont nécessaires, car certains charters ne respectent pas les règles élémentaires. relire encore le rapport officiel du BEA mer sur l'accident de Paradise. Il faut aussi rester modeste, la mer est toujours la plus forte, et parfois même avec bcp d'expérience, on peut tous être conduits, un jour ou l'autre, à la faute. Mais l’enchainement de tels pb montre un voilier mal préparé, même si mon expérience de 40 000 milles en navigation, m’a montré que certains pb peuvent arriver par malchance ;
Voir les commentaires suivants
Ajouter un commentaire...

Valse de Mini entre les baies des Sables d’Olonne et de Morlaix. Comme tenu de la situation épidémique, le calendrier sportif de cette année 2020 a largement été chamboulé. Les organisateurs de la 8e édition de la Les Sables – Les Açores – Les Sables ont, par conséquent, dû s’adapter au contexte. Aussi,... - Lire la suite

Mini 6.50
Ajouter un commentaire...

La pêche du bar en linéaire ne se limite pas à l’utilisation de leurres souples #pechedubar

Pêche en linéaire
Pêche aux leurres durs
Pêche du bar
Ajouter un commentaire...

Le matériel nécessaire pour la pêche du bar en linéaire #pechedubar #pecheenlineaire

Pêche en linéaire
Pêche du bar
Pêche aux leurres souples
Ajouter un commentaire...

Les différentes animations et les subtilités de la pêche du bar en linéaire #pechedubar #pecheenlineaire

Pêche aux leurres souples
Pêche en linéaire
Pêche du bar
Ajouter un commentaire...

Un outil pour aider à la déconstruction et faire naviguer #bateauventouse #BPHU

BPHU
Déconstruction
Bateaux abandonnés
Ajouter un commentaire...

Pêche du bar en linéaire, facile et évidente #pechedubar #pecheenlineaire

Pêche du bar
Pêche en linéaire
Pêche aux leurres souples
Ajouter un commentaire...

Tellement bien à bord, Maxime Sorel a du mal à quitter mon bateau en fin de course #Podcast

Podcast
Pur bonheur
Maxime Sorel
Ajouter un commentaire...

#Virerdebord #àlavoile, comment dessiner une belle courbe ?

Apprendre la navigation
Manoeuvre à la voile
Réglage de voile
Ajouter un commentaire...

Simrad VHF RS40-B , la première VHF à intégrer un transpondeur AIS #Navico

VHF
Navico
AIS
Simrad
Hors-serie Entretien et Equipement
Ajouter un commentaire...

La pêche du bar en wading, une autre approche et un autre plaisir #pechedubar

Pêche en wading
Souvenir de pêche
pêche aux leurres de surface
Pêche aux leurres souples
Ajouter un commentaire...

Macif arrête le sponsoring #Ultime

Trimaran Macif
Ultim
François Gabart
Ajouter un commentaire...

La Fondation Belem annule les navigations du Belem en 2020. En raison de la crise sanitaire, la Fondation Belem a décidé d’annuler sa saison 2020. Le Belem restera donc à quai et reprendra la mer en 2021. Les navigations 2020 proposées aux nombreux passionnés sont reportées en 2021. Le Belem sera à nouveau... - Lire la suite

Belem
Ajouter un commentaire...

Disparition et naissance d'un héros de la voile, Eric #Tabarly

Pen Duick
Eric Tabarly
Transat Anglaise
Bernard Naviliat - 13 Juin 2015
Magnifique
Alain Andrieu - 20 Juin 2016
Super
Jean Yves Garnier - 04 Novembre 2016
Ca prend aux tripes !! son absence est encore plus lourde !! c'tait un ami .
Voir les commentaires suivants
Ajouter un commentaire...

Plu de 20 ans que Eric Tarbarly a disparu en mer... #MarquéAJamais

Disparition
Eric Tabarly
Voir les commentaires suivants
Ajouter un commentaire...

Retrouvailles avec l’océan ! Rien de mieux pour débuter la semaine que de retrouver le chemin des pontons et déjà dans les prochains jours celui de l’océan, dont ce lundi 8 juin marque la journée mondiale ! Six mois que le Maxi Edmond de Rothschild n’avait pas mis ses étraves dehors… une éternité pour... - Lire la suite

Trimaran
Charles Caudrelier
Franck Cammas
Gitana Team
Ajouter un commentaire...

LE POINT SUR LES SKIPPERS 18 inscrits : Fabrice Amedeo (Newrest – Arts & Fenêtres), Romain Attanasio (Pure – Best Western), Alexia Barrier (4myPlanet), Yannick Bestaven (Maître CoQ IV), Jérémie Beyou (Charal), Arnaud Boissières (La Mie Câline – Artisans Artipôle), Manuel Cousin (Groupe Sétin), Clarisse... - Lire la suite

Vendée Globe
Ajouter un commentaire...

Les leurres finesses avec une queue en « V » pour la pêche du bar #bar

Pêche du bar
Pêche aux leurres souples
Pêche à la volée
Pêche à gratter
Ajouter un commentaire...

Fish & Curious 3 - Geoffray Begard : "Le bonheur est dans la nature !" #brochet

Pêche à la mouche
Fish & Curious
Peche de la truite
Moniteur Guide de Pêche
Guide de pêche
Pêche des carnassiers
Ajouter un commentaire...

Le team voile Maître CoQ, focus sur les navigations techniques. Comme les équipes de l’entreprise vendéenne Maître CoQ dont l’activité n’a jamais cessé pendant le confinement, Yannick Bestaven a été particulièrement occupé depuis le 17 mars, entre l’IMOCA Maître CoQ IV (mis à l’eau le 11 mars) à surveiller,... - Lire la suite

Vendée Globe
IMOCA
Yannick Bestaven
Ajouter un commentaire...

Vent d’Est et grand soleil, on recherche les bars en profondeur #pechedubar

Souvenir de pêche
Pêche et météo
Pêche du bar
Ajouter un commentaire...

Comment différencier et utiliser les slugs pour la pêche du bar #pechedubar

Leurre souple
Pêche aux leurres souples
Pêche à la volée
Pêche du bar
Ajouter un commentaire...

Navigation et Programme du Solaris 55, des sensations hors normes #Solaris

Essai bateau
Solaris
Ajouter un commentaire...

Aménagements et vie à bord du Solaris 55,  le chic plus ultra #Solaris

Essai bateau
Solaris
Ajouter un commentaire...

Vendée - Arctique - Les Sables d'Olonne, le 4 juillet : Les « Monsieur Madame » embarquent avec le skipper varois Clément Giraud ! Qui n'a jamais lu un livre des « Monsieur Madame » ? Véritable succès en librairie, la collection rigolote et transgénérationnelle créée il y a presque 50 ans a décidé de... - Lire la suite

Vendée Globe
IMOCA
Ajouter un commentaire...

La Fabrique, en mode Vendée Globe. C’est un IMOCA prêt à affronter les mers du Sud pour la quatrième fois qui a été remis à l’eau en cette fin de mois de mai 2020. Après trois mois de chantier - auxquels s’ajoutent huit semaines, confiné dans son hangar de Lorient La Base - le monocoque d’Alan Roura... - Lire la suite

IMOCA
Alan Roura
Vendée Globe
Ajouter un commentaire...
Stephane Solle
Suivre

A publié dans le forum Problème d alimentation essence

Bonjour à tous,
Je me permets de soliciter les connaisseurs.
J'ai un petit moteur hb de 15 cv qui me fait tourner en bourrique. J ai l i mpression que je passe à coté d un petit quelque chose.
S ymptômes : demarrage impeccable (mais au cas ou j ai change les bougies) puis au bout de trois quatres minutes le moteur cale si je ne ralenti pas voir cale tout de meme.
Comme si l essence n arrivait pas. J ai verifié apres la pompe à essence juste avant le carbu au coup de poire l essence arrive.
J ai testé la durite apres la poire directement dans un autre jerican avec une essence differente =meme probleme. J'ai demonte la pompe à essence qui parait bonne mais je ne comprend pas comment elle "attire l essence" à l interieur du moteur (derriere cette pompe) si j actionne la barre franche en position à fond ou point mort il ne se passe rien. J ai egalement
nettoyé la crepine d aspiration. Je mets le carbu de cote car deja demonte l annee derniere et la vis de richesse est cassee...mais ces problemes sont arrives apres avoir changé de place mon reservoir et raccourci la même durite et fais la vidange de l huile....
À l'aide....

Un nouvel acteur du #nautisme électrique #alvayachts

Panneaux solaires
Propulsion électrique
Alva yachts
Catamaran
Ajouter un commentaire...

Longues journées et reprise des afterworks entre amis à la pêche du bar #pechedubar

Pêche du bar
Souvenir de pêche
Pêche aux leurres souples
Ajouter un commentaire...

Les différentes utilisations des shads pour la pêche du bar #pechedubar

Shad
Pêche aux leurres
Pêche du bar
Pêche aux leurres souples
Ajouter un commentaire...

Gitana Team, une saison 2020 repensée et un programme adapté.
Depuis la mi-mars, comme l’ensemble des français et plus largement de nombreux pays dans le monde, les membres du Gitana Team ont dû faire face aux conséquences de la crise inédite que traverse notre planète. À quelques jours de l’ouverture... - Lire la suite

Gitana Team
Franck Cammas
Charles Caudrelier
Trophée Jules Verne
Ajouter un commentaire...

L’IMOCA Groupe SÉTIN remis à l’eau et prêt pour le Vendée Globe 2020
Manuel Cousin « Nous allons entamer la phase d’entraînement dans les prochains jours dans le respect du déconfinement. »L’IMOCA Groupe Sétin a retrouvé son élément en fin de semaine dernière après quatre mois de chantier, et... - Lire la suite

Vendée Globe
IMOCA
Manuel Cousin
Ajouter un commentaire...

Les Sauveteurs en Mer appellent les adeptes de la mer à la prudence. Suite à la reprise de la navigation et à la réouverture de certaines plages, nombreux sont les amoureux de la mer qui profitent à nouveau des plages, prennent le large le temps d'une sortie en mer en bateau ou lors d'activités nautiques.... - Lire la suite

Ajouter un commentaire...
Balazs Torok
Suivre

A publié dans le forum Gouvernail complet sun fast20

Pictures are enough for you? (with cm skala)

Aventures et mésaventures en Antarctique, une histoire qui aurait pu mal tourner… #Exploration

Antarctique
Expédition
Sécurité
Gilet de sauvetage
glace
Katell les tutos de la croisiere - 2 mois
J'ai connu des skippers et des voiliers à l'image de ce qui est décrit ici. Des marins généreux, expérimentés appréciés et reconnus, comme les commentaires précédents le décrivent. Il n'empêche que trop souvent dans le milieu associatif on s'est habitué à faire avec peu de moyens: système D, main d’œuvre gratuite et plus ou moins qualifiée. Cela permet à des centaines ou milliers de matelots d'apprendre à naviguer à un coût modéré dans une ambiance conviviale. Côté sécurité, on s'habitue à réparer en mer, avec les moyens du bord, et faire durer le matériel jusqu'à la rupture. Cet état d'esprit devient une partie intégrante de l'aventure, soutenue par des valeurs anti-consuméristes. Au final on en arrive à prendre des risques parfaitement évitables, et on passe autant de temps à bricoler qu'à naviguer. Je pense que les responsables associatifs devraient être plus exigeants sur ce point; sinon la législation va se durcir encore et nous perdrons le droit de partager notre passion en dehors des circuits commerciaux.
ERICH DELNATTE - 2 mois
La sécurité à bord d'un bateau, que ce soit un voilier privé ou professionnel ou un navire à moteur est quelque chose d'impératif. D'ailleurs les TAAF ne s'y trompent pas et sont très exigeantes à ce sujet quand on dépose un dossier pour l'obtention de l'autorisation de naviguer en Antarctique. Tous les skippers qui sillonnent ces eaux sont donc informés et conscients de l'importance de la sécurité à bord et de l'utilité du matériel de sécurité et de son bon entretien. la Cardinale est en tout point conforme à la réglementation et va même plus loin en ajoutant à la liste de l’équipement obligatoire une balise IPRD supplémentaire ainsi que des balises personnelles, des combinaisons TPS et autres trackeur. La lecture de cet épisode sur notre balade dans les eaux du grand continent blanc, la visite de la base de Videla et nos contacts nocturnes avec les growlers est un régal et rappelle d'excellents souvenirs. J'aimerai cependant apporter une petite correction au dernier chapitre et à la perte supposée "d'un petit objet non identifié (qui) se détache de la brassière de sauvetage de Carole"SIC. Les choses ne se sont pas réellement déroulées de la sorte même si j'aime bien l'image et le "Voyons Carole" lancé par le Capitaine ! Encore une fois nos amis journalistes devraient vérifier les faits avant de publier. Voilà donc ma version: je me suis aperçu en manipulant les gilets pour les ranger que quelque chose se déplaçait à l’intérieur de la housse de l'un d'eux. A l'ouverture de celle ci je constate que le système entier de gonflage automatique s'est désolidarisé de l'enveloppe de la bouée, (système HAMMAR à déclenchement hydrostatique). Intrigué je le replace et en le manipulant un peu fermement je me rends compte qu'il se décroche à nouveau. J'en informe le skipper, on vérifie alors scrupuleusement les douze gilets présents à bord (dont les systèmes de gonflage avaient tous été changés avant le départ) pour s'apercevoir que cinq présentent les même symptômes. Ils restent donc sept gilets opérationnel pour six équipiers c'est donc parfait. Que s'est-il donc passé? Les kits de rechange des systèmes de gonflage avaient tous été changés par précaution avant le départ, cinq d'entre eux n’étaient pas conformes au niveau des fixations (petits ergots) sur la bouée! Pourquoi ? Comment ? je ne sais pas ! Et ceci était d'autant plus sournois que l'on arrivait bien à les mettre en place mais que seule une manipulation un peu brutale faisait sauter. Les pièces défectueuses ont été gardées pour réclamation auprès du fournisseur et avoir une explication. A ce jour je n'ai pas le réponse. Cet incident aurait pu avoir de faucheuses conséquences, même si sous ces latitudes les gilets servent plutôt de harnais pour ne pas passer par dessus bord que de système de flottaison . @Katell, je suis pleinement d'accord avec vous sur le fait que commercial ou associatif, nous devons tous être extrêmement vigilant et exigeant sur la sécurité, c'est la liberté de tous qui est en jeu. Mais rassurez vous Katell, les économies de bout de chandelle ne sont pas la philosophie de La Cardinale et je vous invite si d'aventure vous croisez cette belle goélette à vous présenter à bord pour constater par vous même. Pour conclure, et là je m'adresse au journaliste, il est intéressant de relater ce type d'incident si on va jusqu'au bout de l'analyse et qu'on en tire des conclusions qui puissent être utiles à tout le monde. Si c'est pour rester dans le sensationnel, pour rester dans le style article à charge je ne vois pas trop l'utilité.
Jean-christophe Dessirier - 2 mois
J’ai été captivé par le premier article du récit de cette aventure et j’attendais avec impatience la suite du «voyage» et c’est seulement en terminant la troisième partie que j’ai découvert qu’il y avait des commentaires.Je ne suis probablement pas un grand marin contrairement à ce que je crois comprendre au travers d’une bonne partie des personnes qui commentent ce texte, mais en tant qu’ancien skipper professionnel je me permets tout de même d’écrire un mot.J’ai tout d’abord été surpris par les premiers commentaires négatifs sur ce récit, puis je n’ai pas compris l’acharnement contre son auteur, mais plus je lisais ces commentaires plus il me semblait évident que monsieur B avait fait appel à ses amis (comment autrement auriez-vous pu connaître la fin du récit avant qu’il ne soit publié ?).Certains commentaires ne me semblent pas vraiment objectifs : Si le bateau semble parfait pour ce programme de navigation (avec un pilot auto à la hauteur), vous qui naviguez ne prêtez pas plus d’attention que cela à votre parc que batteries ? Votre groupe électrogène est-il autonome ou a-t-il besoin continuellement d’un opérateur ? N’avez-vous pas non plus de filtre à gasoil en réserve ? Les fonds de vos cales moteur sont-ils couverts d’huile ? Un guindeau 100 % opérationnel ne vous semble pas une sécurité importante, sous ces latitudes plus encore qu’ailleurs ? … Soyons sérieux et essayons de rester objectif.Il est tout à votre honneur de vouloir défendre votre ami mais je ne pense pas que votre manque d’objectivité l’aide beaucoup, pas plus que pour défendre quelqu’un il vous faille attaquer quelqu’un d’autre (la «crise» du covid19 ne nous aura donc rien appris, pas plus l’acceptation de la différence que l’indulgence, et notre monde ne changera donc pas de si tôt).Pour moi ce récit ne retire rien au beau parcours nautique du propriétaire du bateau que vous mettez en avant, ni même les belles navigations que vous avez partagez avec lui, il me permet simplement d'avoir en tête un certain nombre de points sur lesquels je dois rester vigilant lors de mes propres navigations et c’est là, je trouve, tout l’intérêt d’un partage d’expérience.Merci à l’auteur de l’article pour ce partage, merci au site de nous permettre de lire tant d’aventures, d’informations et d’expériences, merci à tout ceux qui ont commenté d’avoir apporté des informations complémentairesBon vent et bonne mer à tout le monde.
Ajouter un commentaire...