Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

Golden Globe : Istvan Kopar, un récidiviste bientôt à bon port

S’il est un navigateur qui peut se sentir le dépositaire de l’esprit de la Golden Globe Race, c’est bien Istvan Kopar. Le navigateur américain d’origine hongroise a déjà à son actif un premier tour du monde en solitaire sans GPS, réalisé en 1990 – 1991.
D’ici quelques heures, Istvan Kopar devrait donc être le quatrième concurrent du Golden Globe Challenge à en finir avec ce tour du monde qui renoue avec les origines de la course au large. Pour lui, ce sera un double accomplissement après sa première tentative couronnée de succès en 1990-1991. Même s’il avait fait une escale, il avait déjà démontré qu’on pouvait, à l’aide de son seul sextant et de prévisions météo reçues en code Morse, boucler un tour du monde en solitaire. Cette fois-ci, il s’agissait d’être en course, de se confronter à des concurrents aussi solides que Jean-Luc Van Den Heede ou Mark Slats. Mais son pari était ailleurs : en participant à la Golden Globe Race, il voulait démontrer que le pari de l’autonomie et du détachement des technologies avait encore sa place aujourd’hui. D’ici jeudi, ce devrait être chose faite.

Golden Globe Challenge
Golden Globe Race
Ajouter un commentaire...

Publicité