Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

Grand Prix Valdys #Multi50 - Du vent et du spectacle de haut-vol !

Après une nuit de repos bien mérité à la suite de la grande course de 150 milles entre Roscoff et Douarnenez, les six équipages du Grand Prix #ValdysMulti50 avaient rendez-vous, ce mardi, pour le Trophée Triple A. Et s’ils ont d’abord patienté le temps que le vent s’établisse en baie, ils ont ensuite enchaîné deux belles courses dans une brise qui a pris des tours au fur et à mesure de la journée, assurant ainsi le spectacle et garantissant un maximum de sensations à leurs invités du jour, parmi lesquels le chef triplement étoilé Christian Le Squer, le mannequin Yazemeenah Rossi, ou le pilote automobile Olivier Panis.
Si les deux premiers volets du Grand Prix Valdys – Multi50 se sont joués dans de petits airs, le troisième, qui s’est ouvert à Douarnenez ce mardi, s’est disputé dans des conditions quasi parfaites, avec un flux de nord qui a forci au cours de la journée pour finir par se stabiliser entre 15 et 18 nœuds.

« Quelle journée ! Du médium ce matin et de la brise cet après-midi : on ne pouvait pas être beaucoup mieux servis ! Franchement, c’était top. Dans ce type de vent, nos bateaux sont puissants. Ils filent à 20 nœuds au près et jusqu’à 25 au portant, pratiquement sans effort, c’est un bonheur
Thierry Bouchard, skipper de Ciela Village et Olivier Panis, ancien pilote automobile», a commenté Lalou Roucayrol, auteur d’une très belle journée avec une victoire puis une 2e place, exactement le même score que celui réalisé par Erwan Le Roux et sa bande sur FenêtréA – Mix Buffet.

C’est cependant ce dernier qui remporte le Trophée Triple 1, les règles stipulant qu’en cas d’égalité, la dernière manche fait la différence. « On est super content, du résultat bien sûr, parce qu’aujourd’hui, on a gagné notre première course sur ce Grand Prix Valdys - Multi50, mais aussi et surtout parce qu’on a vraiment passé un cap à bord. Les manœuvres commencent à rentrer et il n’y a plus besoin de paroles. Je suis aussi vraiment satisfait parce que le bateau, sous gennaker, est exceptionnel. Il est parfaitement équilibre et les sensations sont incroyables. C’est le fruit du travail que nous avons réalisé cet hiver et quand je pense à la Route du Rhum, forcément, ça me fait plaisir », a commenté le marin morbihannais qui reste deuxième au classement provisoire, toujours à un point du leader, Arkema.

Thierry Bouchard, skipper de Ciela Village et Olivier Panis, ancien pilote automobile

Multi50
Multicoques
Ajouter un commentaire...