Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

Solitaire du Figaro : Coup double pour Sébastien #Simon !

Ce mercredi, à 4h05, Sébastien Simon a franchi en vainqueur la ligne d’arrivée du deuxième acte de la 49e Solitaire – Le Figaro (515 milles entre la baie de Saint-Brieuc et Ria de Muros – Noia). Le skipper Performance de la Filière d’excellence de course au large Bretagne, qui signe ainsi sa deuxième victoire d’étape dans l’épreuve après celle décrochée en 2015 entre La Corogne et Concarneau, se hisse du même coup à la première place au classement général provisoire avec un bonus de 26 minutes sur son dauphin.

Quatrième mais un peu déçu à l’issue de la première manche entre Le Havre et Saint-Quay-Portrieux, Sébastien Simon comptait sur cette deuxième étape, dans la pétole d’abord puis au portant dans du vent soutenu ensuite, pour réaffirmer son statut de favori de la course.

Il n’a pas failli. Ce mercredi, après 2 jours 14 heures 5 minutes et 55 secondes de mer, le skipper Bretagne – CMB Performance s’est, en effet, imposé à l’issue du parcours de 515 milles entre la Baie de Saint-Brieuc et la Ria de Muros – Noia après avoir notamment fait la différence dans le golfe du Gascogne grâce à une remarquable glisse et un bon timing d’empannage. « C’est la preuve que ce n’était pas un coup de bol en 2015 ! », s’est amusé Sébastien à son arrivée. « Je suis bien content.

A la fin, je n’y croyais plus trop car avant la nuit, alors que j’étais en tête, j’ai pris des algues. Ça m’a un peu déphasé et j’ai eu du mal à me remettre dedans mais dans la Ria, ça s’est regroupé et, heureusement, j’ai réussi à me barrer. Ça s’est joué à rien et c’est vrai que j’ai eu un peu de réussite. Preuve que la chance tourne parfois », a déclaré le navigateur, pas mécontent d’avoir conjuré le sort de la première étape.

« J’avais une revanche à prendre sur cette manche parce qu’à l’issue de la première, j’étais vraiment déçu de ne pas avoir été bien récompensé par rapport au travail fourni. Il y a maintenant quelques écarts au général et je suis bien content », a indiqué Sébastien qui se catapulte en tête du classement provisoire et capitalise une avance de 26 minutes sur son poursuivant le plus proche. « C’est une bonne opération, c’est sûr. Et puis une victoire d’étape, ça fait toujours très plaisir. La première, en 2015, je l’avais un peu vécue dans la douleur. Celle-ci, je la décroche en ayant vraiment navigué à ma façon. Je l’ai davantage maîtrisée et je termine avec encore pas mal de ressources ce qui est bien pour la suite », a conclu Sébastien Simon.


Solitaire du Figaro
Sébastien Simon
Ajouter un commentaire...