Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

FRANCIS JOYON ET IDEC SPORT DE RETOUR SUR L'EAU POUR LE TOUR DE BELLE-ILEDepuis la victoire de Francis Joyon dans la dernière Route du Rhum, le maxi-trimaran IDEC SPORT est retourné en chantier cet hiver pour effectuer les réparations consécutives à une Route du Rhum pour le moins musclée.
Depuis, Francis a annoncé qu’il s’engagerait à l'automne dans un ambitieux programme de records en Asie. Celui-ci le mènera jusqu’en Chine, avant de s’attaquer début 2020 à la mythique Route du Thé entre Hong Kong et Londres.
D’ici-là, le trimaran vainqueur de la dernière Route du Rhum-Destination Guadeloupe va reprendre l’entrainement et les sorties en mer, à commencer par une participation ce week-end au TOUR DE BELLE-ILE dont la 11ème édition réunira pas moins de 355 bateaux sur l’eau.

Le top départ du 11ème TOUR DE BELLE-ILE sera donné en baie de Quiberon ce samedi 18 mai à 10h00 pour un grand tour de l’île de 42 milles nautiques en route directe, soit une cinquantaine de milles à parcourir sur l’eau. Ce sera la troisième participation de Francis et de IDEC SPORT à l’événement. Francis se rappelle y avoir participé dès la seconde édition en 2009 puis en 2012 avec le précédent maxi-trimaran IDEC SPORT. Francis Joyon : « C’est un événement sympathique et une belle navigation. Etant pratiquement sur la ligne de départ, c’était trop tentant de ne pas y participer, d’autant que les conditions météo annoncées semblent agréables avec 15-20 noeuds d’ouest attendus. Le record à battre de Sébastien Josse sur Gitana 11 en 2011 (02h42) est prenable, mais cela dépendra des conditions de vent, car la météo est incertaine et le vent risque de n'arriver qu’en fin de matinée samedi. A bord d’IDEC SPORT on retrouvera nos trois mousquetaires habituels, Antoine (Blouet), Corentin (Joyon) et Bertrand (Deslesne) qui ont travaillé tout l’hiver sur le bateau, mais aussi Gwéno (Gahinet), Quentin (Ponroy) et peut-être Bernard (Stamm) s’il arrive à se libérer». Important chantier de préparation

"Durant la dernière Route du Rhum le bateau avait pas mal souffert au niveau structurel, notamment le puits de dérive » explique Francis Joyon. « Notre chantier cet hiver a permis de tout remettre en ordre. Nous avons travaillé sur l’électronique, l’accastillage, changé les filets de trampoline, remplacé tous les câbles du bateau par des câbles plus durables. L’objectif du chantier a été de rendre IDEC SPORT le plus fiable possible dans la perspective de 25 à 30 000 milles que nous allons parcourir cette année."

Tour de Belle-Île
Idec Sport
Francis Joyon
Ultim
Ajouter un commentaire...

Publicité