Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

Plus de 420 bateaux et de sacrés marées !

Selon le calendrier solaire, le 41e Spi Ouest-France Destination Morbihan se dispute cette année du 18 au 22 avril, et donc à l’arrivée théorique des beaux jours.

Statistiquement, les éditions courues mi-avril sont généralement moins ventées et avec des températures plus clémentes, sous l’influence de l’anticyclone des Açores ou alors d’une dépression peu active, et qui pourrait alors apporter pluie et un peu de vent. Mais bien que les modèles de prévision à maille fine tel que Arome HD soient d’une grande précision et fiabilité, la météo reste encore une science inexacte.

Avec plus de 420 bateaux inscrits à une semaine de l’événement, le millésime 2019 s’annonce excellent, fort d’une participation en nette hausse par rapport aux éditions précédentes, et pas mal de changements à terre.Outre la force et la direction des vents, les quelque 2 000 régatiers vont devoir surveiller de très près la marée de vives eaux liée à la nouvelle lune.

Car, au vu des coefficients (jusqu’à 108 le samedi), la baie de Quiberon va se transformer en un redoutable tapis roulant durant le week-end Pascal. Entre le vendredi 19 avril (coeff. 107), le samedi 20 avril (coeff. 108), le dimanche 21 avril (coeff. 105) et le lundi 22 avril (coeff. 97), celles et ceux en charge de la navigation ne vont pas s’ennuyer, notamment sur les parcours côtiers.

Antoine Croyère, président de la Société Nautique de La Trinité est comblé après le succès du Challenge de Printemps, qui a vu plus d’une centaine de bateaux disputer la cinquième et dernière épreuve le premier week-end d’avril : « c’est toujours bien de se dire qu’il y a autant de personnes qui naviguent. Maintenant, place au Spi Ouest-France Destination Morbihan où nous avons la certitude d’avoir plus de 400 bateaux. Avec plusieurs nouvelles catégories, c’est une belle année pour cette régate mythique ainsi que pour la SNT, qui fête ses 140 ans. Notre objectif est comme toujours de satisfaire les coureurs, qu’ils prennent un maximum de plaisir pendant les quatre jours de régate. »

Spi Ouest France
Ajouter un commentaire...

Publicité