Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

Transat Jacques Vabre : Record historique des inscriptions à 7 mois du départ !

Quarante-six concurrents ont d’ores et déjà confirmé leur inscription à la Transat Jacques Vabre à 7 mois du grand départ au Havre. La 14e édition de la Route du Café promet d’être un événement intense, corsé, digne d’un grand cru.

Alors que les inscriptions se terminent le 12 juillet 2019, 46 concurrents sont déjà attendus sur la ligne de départ de la Transat Jacques Vabre. En janvier, l’organisation de la course estimait recevoir près de 55 bateaux dans le bassin Paul Vatine, représentant les 3 classes retenues, avec une trentaine d’Imoca et plus de 20 Class40.

Le pari est lancé ! On note parmi les premiers inscrits déjà 10 nationalités, des navigateurs de grande expérience qui côtoieront de jeunes marins avec un seul et même objectif : braver l’Atlantique en duo vers le Brésil. La Class40 en force pour une course à suspenseLa Class40 revient encore en force avec plus de 20 bateaux. En 2017, les concurrents avaient réalisé une magnifique course, pleine de suspense, de combativité et de rebondissements.

Aymeric Chappellier, 2e en 2017, revient ainsi cette année avec l’envie de monter sur la plus haute marche du podium. En 2019, le plateau s’étoffe : de nouveaux skippers viennent sur la Transat Jacques Vabre, comme l’Américain Sam Fitzgerald ou le Franco-anglais Luke Berry. Certains sont fidèles, comme Catherine Pourre pour sa 4e participation, ou Louis Duc (5e participation) qui espère trouver le budget pour être au départ avec Aurélien Ducroz.Kito de Pavant, sur le Class40 Made in Midi, lui, en sera à sa 10e participation consécutive ! « On s’habitue à faire la Transat Jacques Vabre, elle rythme notre programme. On a nos quartiers d’automne au Havre et ceux d’hiver à Salvador de Bahia.

Il règne une bonne ambiance et l’événement est moins démesuré que le Vendée Globe ou la Route du Rhum donc beaucoup plus convivial, ce que j’apprécie vraiment. C’est plus ouvert en Class40, la concurrence est toujours redoutable. J’ai eu la chance de courir en IMOCA, ORMA et Multi 50 sur la Transat Jacques Vabre depuis 20 ans. Ça sera la première en Class40.

J’ai toujours accroché les places d’honneur mais pas la victoire… la 10ème sera la bonne ! ».Pour Halvard Mabire, Président de la Class40 : « La Transat Jacques Vabre est l'événement phare de notre calendrier 2019. En effet, le programme de courses de la Class40 est très dense et sportivement passionnant, mais la Transat Jacques Vabre, au fil des années, est devenue "une grande Classique" qui a su susciter l'intérêt des médias et d'un large public. Par conséquent, au-delà d'un parcours transatlantique très technique original, qui nous fait franchir l'Equateur, c'est aussi une bonne opportunité pour mettre en lumière les partenaires qui nous soutiennent tout au long de l'année.

Aussi, dans l'esprit de la Class40, le double permet à des Amateurs bien préparés et aguerris de s'associer et de se mesurer à des Skippers professionnels reconnus. »

Un plateau de 30 Imoca, dont 6 nouveaux

En Imoca, la dynamique est lancée avec 30 bateaux attendus dans le bassin Paul Vatine, dont six nouveaux. Les regards se tourneront sûrement vers Charal - Jérémie Beyou et Christopher Pratt - désormais fiabilisé depuis sa mise à l’eau en août 2018 et qui pourra donc montrer tout son potentiel sur cette Transat. « La Transat Jacques Vabre, c’est une course spéciale pour moi : c’est ma première victoire en transatlantique (2011 avec Jean-Pierre Dick). J’ai aussi eu à chaque fois la chance de naviguer avec des marins d’exception (Vincent Riou, Michel Desjoyeaux, Jean-Pierre Dick, Phil Legros et Christopher Pratt). Je suis aussi heureux de retourner à Salvador de Bahia comme en 2003. Ce parcours est un classique. », explique Jérémie Beyou.

Hugo Boss, le tout nouveau monocoque d’Alex Thomson, sera également très attendu et regardé.Les duos sont tout aussi passionnants, comme Yannick Bestaven et Roland Jourdain, deux doubles vainqueurs de la Transat Jacques Vabre, Nicolas Troussel et Jean Le Cam, Samantha Davies et Paul Meilhat qui seront aux avant-postes, comme le raconte la navigatrice « Cette Transat Jacques Vabre représente une triple ambition pour moi : gagner - j’ai le co-équipier idéal pour ça ! -, progresser - naviguer avec Paul va être riche en enseignement, il a l’expérience du Vendée Globe aussi, et ma préparation pour 2020 a débuté -, sauver 30 nouveaux enfants - la Transat sera à nouveau l’occasion de lancer une campagne 1 clic=1 cœur pour Mécénat Chirurgie Cardiaque ».

Vincent Riou accompagnera Sébastien Simon dans sa première participation à la Transat Jacques Vabre, tout comme Clarisse Crémer et Armel Le Cléac’h. Quant à Alexia Barrier et Joan Mulloy, un duo féminin qui saura raconter des histoires de mer et de course.Antoine Mermod, Président de la classe Imoca, confirme : « Cette année est une année importante pour la classe Imoca, car nous verrons 6 nouveaux bateaux au Havre et un plateau d’environ 30 Imoca, ce qui est exceptionnel.

La Transat Jacques Vabre est une course passionnante tant sportivement, car elle offre des conditions météo diverses qu’humainement, car le format duo permet aux skippers d’échanger, de travailler sur la complémentarité et de pousser les bateaux un peu plus qu’en solitaire. Et nous saluons l’engagement environnemental de l’organisation avec Ocean, un bien commun de l’humanité, que nous soutenons également ».

La concurrence sur l’eau sera très intéressante et sportive tant en tête, qu’au milieu ou fin de classement. Chaque skipper, chaque duo aura aussi une histoire à raconter, celle qui les mènera du Havre à Salvador de Bahia, en passant par des zones météos variées, compliquées avant de franchir la ligne d’arrivée dans la baie de Tous les Saints au Brésil.

La Transat Jacques Vabre confirme et conforte son engagement solidaire

Dès 2007, la Transat Jacques Vabre a été un événement pionnier dans le développement durable au point de devenir en 2009 le modèle référent de l’ADEME pour les événements éco-responsables. Depuis, l’organisation a toujours œuvré dans ce sens et mis en place des actions RSE, solidaires, écologiques, certes avec une certaine discrétion mais avec plus d’une trentaine d’actions concrètes sur chaque édition de la Transat Jacques Vabre.En 2019, l’organisation souhaite développer encore plus ses engagements et a signé l’appel pour un Océan bien commun de l’humanité : « Peu d’événements sont aussi légitimes que la Transat Jacques Vabre pour promouvoir une approche événementielle soutenable. Nous souhaitons pour cette édition accentuer nos engagements globaux, soutenir Ocean As Common et sensibiliser sur la nécessaire préservation des océans. », explique Gildas Gautier, organisateur.En parallèle, un programme RSE ambitieux sera mis en place au Havre et pendant la course afin de conforter les valeurs d’événement éco-responsable que la Transat Jacques Vabre porte depuis 10 ans.

Transat Jacques Vabre
IMOCA
Multi50
Ajouter un commentaire...

Découvrir toutes les caractéristiques du port de Le Havre Plaisance (Seine-Maritime) : nombre de places, accès, horaires des marées, zones techniques, contacts et les Avis aux Navigateurs.

A la découverte du voilier #IMOCA. Consultez toutes les caractéristiques du bateau de 18.28 m. construit par le chantier #Multiple.

  • 1 avis

    IMOCA - voilier du chantier Multiple

    Le voilier IMOCA est un monocoque course-croisière, construit par le chantier Multiple. Ce voilier Quille pendulaire, gréé en Sloop, mesure 18.28m de long.