Fermeture de la pêche au bar dans les eaux européennes

Crédit : flickr.com/photos/jmenj/

La pêche au bar au chalut pélagique sera interdite du 1er janvier au 30 avril 2015 afin d'assurer la survie de cette espèce menacée.

La pêche au bar au chalut pélagique, pratiquée dans la Manche principalement, par les pêcheurs français, sera interdite jusqu'en avril, dans les eaux européennes. Cette décision prise par la Commission européenne a été annoncée en début de semaine pour assurer la préservation de l'espèce.

Cette technique de pêche, qui consiste à traîner un filet entre la surface et le fond, sans être en contact avec celui-ci, "représente 25 % de l'impact sur le stock, durant la période de reproduction" explique la Commission. La résolution d'urgence, prise par la Commission européenne intervient pour protéger cette espèce menacée, car les États européens n'ont pas réussi à se mettre d'accord pour proposer une solution, suite à la mise en garde des experts. L'ICES (Conseil International pour l'Exploration de la Mer) a recommandé une baisse de 80 % des prises en Manche et en Mer du Nord pour l'année 2015, réalisées à 70 % par des pêcheurs français. Les Belges et les Néerlandais suivent dans le classement.

Dans un communiqué, l'instance européenne explique devoir "protéger le stock quand il est le plus vulnérable", notamment durant la période de reproduction. La décision sera effective à la fin du mois. Cette mesure sera assortie d'autres mesures préparées par les pays européens concernés – France, Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas et "inclura des mesures de gestion de la pêche de loisir et de limitation des captures pour toutes les autres formes de pêche commerciale" du bar.

Cette mesure prise pour préserver l'espèce et les générations futures n'est pas suffisante explique Stephan Beaucher, expert de l'organisation environnementale Pew. Il faut aussi limiter fortement la pêche au chalut de fond et au filet, qui peuvent générer des prises accessoires et accidentelles.

Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Pêche au bar

De nouvelles mesures pour la pêche récréative du bar

Réagir à cet article
Arnaud Chevallier - 22 Janvier 2015
Bonjour Chloé, Sur ce sujet "brûlant" j'ai lancé un sondage totalement anonyme pour connaitre un peu mieux le comportement des pêcheurs plaisanciers. C'est très rapide à remplir ;) http://goo.gl/FJzZUQ S'il vous est possible de le diffuser largement :) Merci de votre aide
Marc Cosseron - 14 Février 2015
et pour les pécheurs plaisanciers au surf casting, comment cela se passe t'il merci d?écrire un petit mot, nous apprécierions MERCI et ayons tous la (gaule)
Pierre Rabolios - 08 Avril 2015
Ou trouver c et article sur le jo , ce serai intéressant , de voir les réactions des pêcheurs plaisanciers , toujours mis à contribution , beau coups de bateaux seront à vendre , la Bretagne va subir car sans la peche , nous partirons ailleur , c est sur !!!
Christian Gouédard - 23 Décembre 2015
la france pays de la triche ........tous les bars qui ont été ramenés à terre ne faisaient pas la maille ......... peu importe fallait pas se faire prendre !!!! maintenant tout le monde va payer ......cher l'inconscience de certains qu'ils soient pro ou plaisanciers . si on ajoute à ça la jalousie entre les corporations et l'esprit d'impunité on n'est pas prêts d'en sortir vu le niveau d'égoisme de chacun... c'est comme les impôts .......... toujours les mêmes qui trichent , qui en mettent à gauche , qui font du "black" pendant que bon nombre sont réglos , ils sont pourtant connus et se plaignent régulièrement du taux des cotisations...... qui, pourrait être bien plus bas pour tous si tout le monde payait sa juste part en fonction de ses revenus ...........alors que l'état augmente régulièrement les prélèvements pour combler les " trous " .
Ch Flipo - 31 Janvier 2016
cette mesure est évidemment bonne et devrat être reconduite pour toujours ...pour tous les pros , ligneurs et chaluts et plaisanciers . Aprés il faut que les régles soient équitables et non discriminatoires C'est pas le cas aujourd'hui !. C'est totalement inadmissible , désastreux pour l'économie plaisance et ça va encore acroître les différents entre pro et plaisanciers . taillle et période de pêche doivent être identiques. pour les quotas, je vois bien les plaisanciers être soumis à un quota annuel par bateau avec bagues ou cartons à perforer .
Ajouter un commentaire...
Pêche
A lire aussi sur Bateaux.com