Comment pêcher avec Furuno et TimeZero ?

Christophe Botherel, guide de pêche avec Furuno

La qualité des images des sondeurs a fortement progressé au point de pouvoir visualiser le fond en 3 dimensions. Explications en suivant une journée de pêche avec un guide sur un sondeur Navnet TZTouch2 Furuno.

La technologie auparavant réservée aux professionnels est désormais accessible sur les sondeurs de plaisance. C'est l'alliance entre le fabricant Furuno et le développeur de logiciel TimeZero by MaxSea qui permet ce résultat.

Nous avons demandé à Christophe Botherel, guide de pêche, de nous présenter sa méthode pour appréhender un nouveau site. Il a réalisé pour nous, à travers des copies d'écran, un déroulé d'une journée sur un site inconnu.

"La qualité des détections du sondeur Furuno associé à la visualisation du fond en 3 dimensions de TimeZero me permet de gagner un temps fou sur les zones de pêche que je découvre. Ainsi j'ai toujours un coup d'avance sur les autres pêcheurs en trouvant de nouveaux postes. Mon sondeur Furuno visualise, la taille des poissons, la sédimentation du fond ou encore me montre les poissons en poste de chasse ! C'est une vraie "machine de guerre" qui était autrefois réservée à la pêche professionnelle. Avec mon sondeur Furuno couplé sur mon TimeZero je me crée un historique, un peu comme les "carnets de croche" de l'époque sur les chalutiers."

 Pêcher avec un sondeur Furuno

Sur son ordinateur sur lequel fonctionne TimeZero, il repère une cassure de terrain. Pour cela, il utilise les cartes raster (cartes du SHOM scannées) avec à gauche la zone bleue des sondes de moins de 5 m et à droite la zone blanche avec les sondes jusqu'à 50 m. Le creux dans la ligne de sonde des 5 m lui laisse imaginer un potentiel canyon, endroit qui plait aux poissons. Il effectue un premier passage en se laissant dériver selon la ligne de pointillé.

 

Pêcher avec un sondeur Furuno 

En surveillant son sondeur, il découvre les premiers poissons. Au fond, des gros poissons qui se repèrent par des sortes de fils rouges et qui viennent soulever des bancs de lançons pour se nourrir (la grosse masse orange). Notre guide jette à l'eau la première ligne (le trait en diagonal à droite de l'écran).

Pêcher avec un sondeur Furuno

Et voilà le premier poisson à bord !

Pêcher avec un sondeur Furuno

Ensuite, notre pêcheur va faire plusieurs passages au même endroit pour se constituer sa base de donnée personnelle de bathymétrie. Pour cela il utilise le module PBG (Personal Bathymetry Generator) de TimeZero qui mémorise toutes les sondes issues du sondeur Furuno et les positionne sur la carte.

Pêcher avec un sondeur Furuno 

Chaque passage permet d'enregistrer des points. La fréquence d'enregistrement est réglable. Tout comme les seuils qui arrêtent l'enregistrement si une profondeur est trop grande ou si la vitesse du bateau est trop rapide. Ici notre pêcheur règle un point mémorisé toutes les secondes.

Pêcher avec un sondeur Furuno 

A l'écran sous ses yeux, il voit progressivement le fond se dessiner en 3D.

Pêcher avec un sondeur Furuno 

Voilà le fond exact en vue 3D TimeZero by MaxSea de cette zone après 4 dérives. Un résultat très rapide et très lisible. Ainsi grâce aux ombres que le logiciel crée, on voit apparaître 2 monticules en amont de la cassure. Ce sont sur ces postes que le pêcheur va lancer ses lignes. En effet, comme ils se trouvent en zone plus profonde, les gros poissons ont tendance à y rester.

Pêcher avec un sondeur Furuno 

Sur cette image du sondeur Furuno, le pêcheur voit la bosse au fond et juste derrière les poissons qui sont cachés attendant les alvins (la boule au-dessus).

Pêcher avec un sondeur Furuno

Notre pêcheur utilise alors l'analyseur de sédimentation. Une fonction des sondeurs Furuno qui visualise le sable, la gravière, la boue ou le rocher (en bas de l'image sous forme de photo). Il voit ainsi que la "bosse" repérée en 3D est en rocher avec des zones de sables autour. Or les lançons aiment les zones de sables ou encore les changements de sédimentation correspondent au logement des poissons... Avec l'écran tactile du Furuno, on peut appuyer avec le doigt sur une partie de l'image et avoir des informations sur la nature du fond (pourcentage de proportion de matériaux).

Pêcher avec un sondeur Furuno

Le sondeur Furuno DFF1UHD associé à une sonde Airmar 275LHW permet une parfaite discrimination des poissons. Ici on découvre sur l'écran un banc de sparidés de 6 m a 10 m d'épaisseur. Chaque trait rouge correspond à un poisson de 2 à 5 kg. Ces images ont été rendues possibles avec l'utilisation des modules Shirp à modulation de fréquence.

Pêcher avec un sondeur Furuno 

La ligne que l'on voit plonger à droite de la photo précédente a permis ces belles prises.

 

 

 

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...