Sonde tableau arrière, traversante ou à coller. Comment choisir ?

© Benjamin Le Provost

La bonne installation d'une sonde est primordiale afin d'en tirer le meilleur. Il est nécessaire de définir le mode d’installation entre celles à coller, traversantes ou à fixer sur le tableau arrière. Voici les avantages et inconvénients de chacune d'entre elles.

Les sondes sont les yeux de votre sondeur. L'installation et le bon positionnement sont primordiaux afin d'en tirer le meilleur.

Pour cela, il est primordial de bien choisir le type parmi les suivants :

  • Les modèles pour tableau arrière, à fixer sur celui-ci.
  • Les sondes à coller à l’intérieur de la coque.
  • Les sondes traversantes.

Voyons pour chacun d’entre eux : caractéristiques, avantages et inconvénients ainsi que les recommandations pour une bonne installation.

Les sondes pour tableau arrière

Ce modèle est le plus couramment installé sur les embarcations de plaisance. Son installation est à la portée de tout le monde. Elle peut se fixer directement sur le tableau arrière de votre navire.

Fixation d'une sonde sur le tableau arrière.

Cependant, si cela est possible, il est recommandé de la fixer sur un rail pour ajuster la hauteur de la sonde et se laisser une marge de réglage. De plus, ce type d’installation sur un rail permet de la relever si vous souhaitez échouer votre navire.

Son positionnement doit être le plus éloigné des sources de perturbations : l’hélice du moteur et les éventuelles virures de la coque. Elle est généralement installée du côté tribord du moteur lorsque celui-ci à un pas d’hélice horaire. Il est primordial de s’assurer qu’elle soit installée de façon horizontale.

Bien que simple à installer, le principal inconvénient des sondes tableau arrière est sa tendance à décrocher rapidement dès que la vitesse devient élevée, et à être saturée par les parasites provoqués par l’hélice. Son emplacement l’expose également aux chocs éventuels.

Les sondes à coller

Ces sondes sont collées au fond de la coque à l'intérieur du bateau, et le signal passe à travers celle-ci. Nombreux modèles possèdent un rattrapage d’angle, recommandé pour les coques avec un V prononcé, afin que le faisceau soit perpendiculaire au fond.

Exemple de sonde à coller.

Les avantages de ce type d’installations sont nombreux. Le principal étant l’absence de perçage de la coque pour l’installation. La sonde ne pourra pas non plus s’encrasser par le dépôt d’algues ou de coquillages pour les navires restant au port. Enfin dernier avantage non négligeable, la sonde ne sera pas soumise aux perturbations du moteur (car installé plus en avant) et permettra une détection même à haute vitesse.

Cependant, ce type de sonde ne peut s’installer uniquement sur des coques en fibre de verre et ce type d’installation à travers une coque en fibre, réduit les performances de détection. Enfin, la mesure de la température de l'eau sera également impossible. Leurs installations peuvent être rendues difficiles en raison de l’accès au fond de coque.

Ces sondes sont un bon compromis entre les modèles tableaux arrières et les modèles traversantes.

Les sondes traversantes

Ce type de sonde existe en plastique, bronze ou inox afin de s’installer sur tous les types de coques. Le fonctionnement est identique à celui d’une sonde à coller et elle possède également un rattrapage d’angle si besoin en fonction des modèles pour s’adapter aux coques avec un V prononcé.

Les avantages sont nombreux à commencer par la capacité de détection qui n’est pas altérée par la coque en fibre. Tout comme les modèles à coller, elle permet une détection à haute vitesse.

Son montage doit se faire avec attention afin d’éviter toute entrée d’eau. Je ne peux que vous conseiller de laisser un professionnel le réaliser.

Montage d'une sonde traversante.

Son positionnement doit être fait en fonction des virures éventuelles de la coque, du chemin des rouleaux de la remorque pour un bateau transportable et de toutes autres sources de parasites éventuels.

Quel modèle choisir ?

C'est une fois de plus une affaire de compromis entre capacités de détection, facilité d'installation et performances recherchées. Le meilleur compromis reste, à titre personnel, les modèles à coller pour les navires en fibre.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...