Shark Leash, le leash qui prévient les attaques de requin


La marque australienne Modom commercialisera dès juin 2016 un leash anti-requins, le Shark Leash. Ce dernier utilisera la technologie du SharkBanz - technologie magnétique brevetée qui dissuade les requins d'attaquer. Un produit qui devrait faire prochainement son arrivée en Europe.

Modom vend des accessoires de surf et commercialisera très bientôt le Shark Leash, un leash anti-requins utilisant la technologie du SharkBanz – technologie magnétique brevetée qui dissuade les requins d'attaquer. Le leash est un lien qui relie le surfeur à sa planche grâce à un bracelet qu'il attache autour de sa cheville.

Ce sera la première fois qu'une marque de surf distribuera un produit spécialement conçu contre les requins. Une idée lumineuse donc !

Comment fonctionne la technologie SharkBanz ?

Les requins utilisent leurs électros-récepteurs à la place de leurs yeux pour "voir" ce qu'il se passe autour d'eau. Ils possèdent le sens électromagnétique le plus développé de tous les animaux connus, qu'ils utilisent pour juger les distances, la forme et les battements de cœur des animaux autour d'eau. Souvent, les requins mordent par curiosité, pour voir ce que c'est. Ces attaques non provoquées sont d'ailleurs les plus communes. Sharkbanz permet de prévenir ces attaques.

Lorsque le requin se rapproche d'une personne qui porte la technologie Sharkbanz, les ondes magnétiques qui s'échappent de la bande perturbent ses électros- récepteurs et l'éloignent de la "proie." Pour le requin, c'est un peu comme si "une personne était aveuglée par une lumière très brillante dans une pièce sombre" explique le Dr Stroud, l'un des experts et fondateurs de la Shark Defense.

Ce système fonctionne sans aucun produit chimique, pile ou électricité. Ainsi, il n'y a aucun risque ni pour l'animal ni pour l'être humain.

Un leash pour éloigner les requins

Le Shark Leash aura un champ d'action similaire au bracelet existant, soit 1 ou 2 m. Ainsi, le requin devra être proche de sa cible pour ressentir les ondes électromagnétiques perturbantes. Il fonctionne aussi bien sous l'eau qu'en surface.

Pour autant, il n'a pas vocation à protéger à 100 % les surfeurs contre les attaques de requin, mais à réduire le danger.

Des tests probants

Le site Stab rapporte que Modom a réalisé une série de test en collaboration avec le docteur Eric Stroud et le biologiste Patrick Rice, les deux experts et fondateurs de la Shark Defense, auprès de dix des espèces de requins prédateurs les plus connues. Des tests ont été réalisés en fixant le leash sur une jambe, composée de viande. Les requins - notamment des requins-tigres - auraient rebroussé leur chemin à 2 m du leash. Pour autant, aucun test n'a été réalisé sur les grands requins blancs, connus pour attaquer très rapidement.

Le Shark leash serait également en test par Kelly Slater et le Team Modom – composé notamment de Craig Anderson, Taj Burrow, Jack Freestone et Alana Blanchard.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Guillaume Lalot - 17 Octobre 2016
https://youtu.be/uY6U9j3ZVes
Ajouter un commentaire...