Les horizons polaires du Pourquoi-Pas ?

Les horizons polaires du Pourquoi-Pas ?

La collection particulière de photo de Gustave Gain est aujourd'hui réunie dans ce livre. Elle retrace les explorations du Pourquoi Pas ? du comandant Charcot détaillant avec précision la vie à bord.

Navire d'exploration polaire, le Pourquoi-Pas a toujours fait vibrer l'imaginaire des Français. Construit à Saint-Malo en 1908 et conduit par le commandant Charcot il a marqué la position de la France dans ces explorations.

Les horizons polaires du Pourquoi-Pas ?

Ce livre "Les horizons polaires du Pourquoi-Pas ?" s'appuie sur la découverte d'un fonds photographique de Gustave Gain. Photographe amateur, celui-ci a accompagné Le Pourquoi-Pas dans plusieurs de ses voyages réalisant des prises de vue exceptionnelles. Ne se limitant pas seulement aux images classiques, le photographe a capturé des moments de vie, des manœuvres ou des situations cocasses.

Les horizons polaires du Pourquoi-Pas ?

La photo montrant le commandant Charcot entièrement nu se lavant sur le pont, prouve bien l'intimité du photographe et sa capacité à raconter une histoire en photo. L'échouage du Pourquoi-Pas ?, l'arrière enfoncé dans l'eau est un autre moment particulier que la campagne officielle n'avait pas présenté.

Les horizons polaires du Pourquoi-Pas ?

S'en suit une succession d'images présentant l'équipage au travail dans les laboratoires. Ou bien les skis aux pieds en excursion à terre. Ou encore entouré de manchots ou de phoques.

Les horizons polaires du Pourquoi-Pas ?

Chaque document, en plus d'être très esthétique (ah, la force du noir et blanc…), livre aussi de nombreux détails sur la vie lors de ces expéditions. Les textes qui accompagnent chaque image sont courts et se lisent avec plaisir.

Un petit livre sans prétention, mais qui délivre une documentation rarissime.

Les horizons polaires du Pourquoi-Pas ?

Les horizons polaires du Pourquoi-Pas ?

  • Éditions Orep
  • 24,5x 21 cm
  • 160 pages
  • 25 €

Disponible à la commande ici

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...