Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

La 12e édition de la St-Barth Cata-Cup, organisée par l’association St.Barth Multihulls, aura lieu du 20 au 24 novembre prochain. D’ores et déjà, pas moins de 59 équipages représentant 11 nations ont confirmé leur inscription à l’épreuve réservée aux Formule 18. Parmi eux, il y a bien sûr les fidèles qui ne manqueraient l’évènement sous aucun prétexte, une foule de « petits nouveaux » attirés par le concept et l’atmosphère résolument conviviale de la compétition, mais aussi les super « cracks » de la série qui apprécient régater au plus haut-niveau sur un plan d’eau aussi technique que paradisiaque. Si le plateau promet donc d’être assez hétéroclite, la bagarre sur l’eau s’annonce d’ores et déjà palpitante. Qui remportera la mise cette année ? Les Belges Patrick Demesmaeker et Olivier Gagliani, tenants du titre, deviendront-ils les premiers à réaliser le triplé ? Le Grec Konstantinos Trigonis, qui a manqué le doublé d’un cheveu lors de la dernière édition, parviendra-t-il à briller de nouveau sans son acolyte habituel, Iordanis Paschalidis ? Les Argentins Cruz Gonzales Smith et Mariano Heuser, 3e au dernier mondial de la classe en juillet dernier, réussiront-ils à se hisser sur la première place du podium ? Certains arriveront-ils à créer la surprise ? Les paris sont ouverts !

Alors que c’est maintenant dans moins de deux mois que sera donné le coup d’envoi de la 12e édition de la St.Barth Cata-Cup, 59 équipages sont d’ores et déjà engagés, preuve que le succès de l’épreuve destinée aux F18 ne se dément pas. « La St.Barth Cata-Cup est désormais une classique. En ce qui me concerne, lorsque je fais mon planning de courses annuel, c’est la première régate que j’inscris. Elle tombe bien pour pas mal de coureurs pros, comme moi car elle vient clôturer la saison. C’est un peu la cerise sur le gâteau pour terminer l’année. Le niveau sportif y est excellent et l’ambiance super conviviale. De plus, c’est une régate clés en main. Immanquable ! », assure Gurvan Bontemps qui s’apprête à signer cette année sa 9e participation à l’évènement et qui retrouvera - après lui avoir fait une petite infidélité en 2018 - Benjamin Amiot. Parfaitement bien rôdés ensemble, les deux hommes, qui se sont illustrés toute la saison sur le circuit des D35 en Suisse, feront à coup sûr, partie des prétendants au titre, même si la bagarre s’annonce coriace.

Catamaran
St-Barth Cata Cup
Ajouter un commentaire...

Publicité