Bateaux.com
Magazine de la plaisance
MENU

#RIOU, #DAVIES, #ELIÈS : PODIUM DE HAUT VOL SUR LE 8ÈME DÉFI #AZIMUT !

Ce samedi à 11h57, Vincent Riou a franchi en vainqueur la ligne d’arrivée du parcours de 247 milles du 8ème Défi Azimut. Son temps de course : 18 heures, 39 minutes et 25 secondes. Longtemps aux commandes de la flotte, la navigatrice Sam Davies a elle aussi réalisé une superbe course et décroché la 2e place, à moins de 7 minutes du vainqueur. Yann Eliès a complété un podium 100 % foilers, coupant la ligne seulement 11 minutes après Vincent Riou. Paul Meilhat et Boris Herrmann ont terminé respectivement 4e et 5e. C’est à 16h37 que Manuel Cousin est venu à bout du parcours en 13e position, clôturant ce très joli sprint océanique.

Une femme et trois hommes ont particulièrement animé la grande course du 8ème Défi Azimut, se livrant un match haletant, mélange de stratégie et de bords sauvages à plus de 20 nœuds. Après une nuit au près, c’est aux alentours de 6h ce matin que Sam Davies, Paul Meilhat, Vincent Riou et Yann Eliès ont enroulé dans un mouchoir de poche les waypoints « Azimut 2 » et « Azimut 3 », marques virtuelles positionnées par la direction de course à 70 milles au large des côtes bretonnes.

Tout s’est joué lors du dernier grand bord de reaching de 100 milles, avalé tribord amure à plus de 20 nœuds par les quatre premiers. Dans cette intense cavalcade, Sam Davies a remarquablement résisté aux assauts de ses trois poursuivants. Ce matin, elle a envoyé une photo de son speedo affichant 26,75 nœuds dans un surf, avec le commentaire suivant : « Ca bombarde ! Mais ça bombarde encore plus vite derrière ! ». La navigatrice faisait référence à Vincent Riou lancé à ses trousses, qui a confié à son arrivée avoir fait des pointes à 29,5 nœuds...
Le skipper de PRB a grappillé du terrain petit à petit, revenant bord à bord avec Initiatives-Cœur, avant de finir par prendre les commandes à 30 milles de l’arrivée à Lorient, pour ne plus jamais les lâcher. C’est donc à 11h57 que Vincent a franchi en grand vainqueur la ligne d’arrivée à Lorient, après 18 heures et 39 minutes de course. Sa vitesse moyenne sur l’orthodromie (route directe) : 13,25 nœuds. Au regard de cette performance, il ne doit pas regretter d’avoir équipé son PRB de foils !

Gagnante de la Dhream Cup fin juillet, Sam Davies a décroché un nouveau très beau résultat en terminant 2e du Défi Azimut, à seulement 7 minutes du vainqueur. Elle fait ainsi le plein de confiance en vue de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Le podium, 100 % foilers, a été complété par Yann Eliès. Avec son IMOCA à dérives droites, Paul Meilhat, de retour de blessure, a magnifiquement résisté, même s’il accusait un déficit de vitesse de l’ordre de 2 nœuds au reaching dans la brise par rapport aux fusées à foils. Il a tout de même sauvé la 4e place, devant Boris Herrmann et Louis Burton.

Derrière, Romain Attanasio, Fabrice Amedeo, Stéphane Le Diraison, Alan Roura, Isabelle Joschke, Arnaud Boissières et Manuel Cousin ont à leur tour bouclé le parcours. Pour rappel, deux abandons ont été déplorés sur cette 8ème édition du Défi Azimut : Jérémie Beyou sur Charal (soucis électriques) et Erik Nigon à bord de Vers un monde sans sida (bruits suspects au niveau des safrans).

Défi Azimut
IMOCA
Vincent Riou
Samantha Davies
Yann Eliès
Ajouter un commentaire...

Découvrir toutes les caractéristiques du port de Lorient (Morbihan) : nombre de places, accès, horaires des marées, zones techniques, contacts et les Avis aux Navigateurs.

A la découverte du voilier #IMOCA. Consultez toutes les caractéristiques du bateau de 18.28 m. construit par le chantier #Multiple

  • 1 avis

    IMOCA - voilier du chantier Multiple

    Le voilier IMOCA est un monocoque course-croisière, construit par le chantier Multiple. Ce voilier Quille pendulaire, gréé en Sloop, mesure 18.28 m de long.

    Publicité