Route du Rhum 2018 : Pierre-Antoine vainqueur en Classe Rhum Multi

Pierre Antoine - Olmix © Alexis Courcoux #RDR2018

Les arrivées s'enchainent et rien que ce mardi 20 novembre 2018, ils sont plusieurs à devoir passer la ligne d'arrivée, et ce dans toutes les catégories. Mais le premier de cette salve d'arrivée et Pierre Antoine sur le trimaran Olmix. Avec un passage de ligne à 11 h 15 min et 05 secondes heure française (6 h 15 min 5 s heure de Guadeloupe) il remporte la course dans la catégorie Rhum Multi.

Annoncé grand favori de sa catégorie, Pierre Antoine, sur son trimaran Olmix vient de remporter la Route du Rhum en Classe Rhum Multi. Il a rejoint la Guadeloupe ce mardi 20 novembre 2018 à 11 h 15 min et 05 secondes heure française (6 h 15 min 5 s heure de Guadeloupe) après 15 jours, 21  heures, 15 minutes et 5 secondes (avant jury), à la vitesse moyenne de 9,29 nœuds.

Il signe ici sa deuxième victoire dans la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, après son succès de 2006 en Class3, remporté sur le petit trimaran de 12,18 m Friends&Lovers. Et son trimaran remporte également sa 3e victoire sur la course avec deux premières en 1998 et en 2002 en Multi50 sous la houlette de Franck-Yves Escoffier. À titre de comparaison, Pierre Antoine améliore de près de plus d’une journée le temps établi par Franck-Yves lors de sa victoire d’il y a 16 ans.

© Alexis Courcoux #RDR2018

Le skipper d'Olmix qui navigue depuis 6 ans sur plan Browns et Gaudry de 1991 a su faire preuve d'expérience et de sang-froid pour traverser l'Atlantique. En tête au terme des premières 24 heures de course, il a pu compter sur le soutien de son routeur Dominique Vittet, pour négocier la violente dépression du Golfe de Gascogne, les premiers jours de course. 

Premier à toucher l'alizé, et alors que nombre de ses principaux adversaires jettent l'éponge, le marin va augmenter son avance dans l'alizé sur ses plus dangereux protagonistes, Jean-François Lilti et Etienne Hochedé.

© Alexis Courcoux #RDR2018

Il va également être appelé au secours de Lalou Roucayrol — qui a chaviré à quelque 260 milles dans son Ouest. Il va mettre sa course de côté pour récupérer le skipper du Multi50 Arkema et le gardera 2 jours à son bord, avant de le déposer sur le remorqueur venu de Martinique à la recherche du trimaran.

Il va ensuite continuer son aventure, négocie de nuit le contournement de la Guadeloupe, sans jamais s'arrêter, et vient signer le plus éclectique des paris sportifs de cette Route du Rhum-Destination Guadeloupe, vainqueur de sa classe Rhum Multi, devançant le premier Rhum Mono, (Sidney Gavignet attendu en soirée), et damant le pion aux ultra véloces Class40, ainsi qu'à un certain nombre de monocoques de la Class IMOCA (7).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Route du Rhum
A lire aussi sur Bateaux.com