J'ai acheté mon bateau aux enchères au quart de sa cote !

Stéphane a acheté son voilier aux enchères. Un voilier de 46 pieds prêt à naviguer pour seulement 13 800 € ! Aujourd'hui, ce voilier est couramment proposé à plus de 40 000 €. Une bonne occase ?

L'histoire est belle. C'est celle de Stéphane qui vient d'acheter son voilier aux enchères au quart de sa cote.

Tout commence un matin de ce début d'année 2017 quand il découvre une annonce sur un site de vente aux enchères. Il y est proposé un Kendo 46 (un voilier de près de 13 m construit en polyester par le chantier CNSO en 1981). Le voilier est complet avec ses voiles, son électronique, son moteur, prêt à naviguer. La mise à prix est de 12 500 €…

Stéphane qui ne peut pas aller voir le bateau avant l'enchère demande un dossier photo et un descriptif. Il décide, sans même avoir vu le bateau, de prendre le risque de surenchérir : "Je savais que je prenais un risque, mais l'engagement ne me fait pas peur. Et puis je me suis un peu renseigné sur ce modèle sur internet."

Kendo 46 aux enchères

Adjugé !

Le jour de la vente, Stéphane est en ligne avec l'assistante du commissaire priseur. Elle lui indique qu'il y a 12 personnes sur le site suceptibles d'enchérir. La tension monte. Le commissaire annonce la mise en vente du voilier : "Mise à prix 12 500 €, une fois, deux fois… s'il n'y a pas d'enchères je vais devoir le retirer de la vente…" Là Stéphane lance un "GO !" au téléphone. L'assistance crie "12 500" Le commissaire priseur : "12 500, une fois, 12 500 deux fois, 12 500 trois fois, adjugé !" À l'autre bout du téléphone, Stéphane qui a tout entendu hurle de joie. Le voilà propriétaire d'un beau voilier. Le règlement de 13 800 € avec les frais est effectué par carte bancaire sur internet. Il n'a pas encore vu le bateau…

Kendo 46 aux enchères

Découverte de son achat

Ce n'est que 15 jours plus tard qu'il découvre son bateau en vrai. Il est sur le quai de Soubise depuis 3 ans, très sale esthétiquement, mais globalement complet.

Les premières constatations entrainent une petite déconvenue. En effet, le Kendo est tout ouvert, les panneaux de descente ne sont plus en place et une partie de l'électronique a disparu. En plus le mât semble manchonné et une fissure apparaît au niveau du manchonnage. Pour le reste tout semble en ordre.

Kendo 46 aux enchères

Prêt à naviguer, ou presque

Ne voulant prendre aucun risque, et avec les conseils de Soromap, Stéphane décide de changer le mât (15 000 €) pour un mât identique afin de réutiliser les voiles qui sont encore bonnes. Le moteur Perkins de 60 ch affiche 8800 heures et semble en état. Il ne reste plus qu'à remettre le voilier à l'eau et à le convoyer à Gruissan son port d'attache.

Kendo 46 aux enchères

Un tour d'Espagne en guise de test

Pour faire le tour de l'Espagne, Stéphane embarque 3 équipiers qu'il dégotte par petite annonce sur une bourse aux équipiers. La croisière qui va durer 17 jours se passe bien malgré quelques soucis moteur (une courroie qui casse, un démarreur récalcitrant) et trop peu de vent pour naviguer à la voile, le tour s'effectue en 17 jours.

Kendo 46 aux enchères

Une halte est décidée à Barcelone pour refaire le plein de gasoil. Une fois au port, l'équipage se sépare pour répondre à des obligations. Stéphane se retrouve seul et choisit de finir les derniers milles en solitaire. Ce seront des milles d'apprentissage, car au passage du Cap Creus, il va se retrouver face à une mer forte et des vents de force 8. Au matin après près de 24 h de mer, il entre dans à Port Vendre. Lessivé, mais heureux, le bateau est sain, il supporte bien la mer et son propriétaire l'a adopté.

Kendo 46 aux enchères

La magie d'internet

En achetant son bateau, Stéphane l'a rebaptisé "The Sun Shine" (il s'appelait auparavant "La Mezière") : "Je ne suis pas superstitieux, changer de nom à un bateau ne me fait pas peur. J'ai voulu le rebaptiser pour lui donner une nouvelle vie. Il avait été vendu suite à une saisie, une banqueroute financière qui l'avait abandonné sur un quai pendant 3 ans. Il était temps qu'il reprenne une nouvelle route, comme si ce changement de nom pouvait effacer son ancienne vie."

Mais justement, d'où vient ce Kendo ? "Quand tu achètes aux enchères, tu perds toute l'histoire du bateau. Je n'ai eu aucun contact avec l'ancien propriétaire qui a été saisi. Je ne savais rien de ce bateau, rien de son histoire qui a pourtant 40 ans." Mais la magie d'internet opère. Tandis qu'il ouvre une page sur Facebook pour raconter son histoire, Stéphane est contacté par un ancien propriétaire du Kendo qui lui raconte une partie de sa vie. Ce voilier a fait du charter aux Antilles et a déjà un tour du monde sous la quille et c'était au retour d'une transat qu'il va démâter, d'où le manchonnage du mât.

Kendo 46 aux enchères

Une belle histoire que Stéphane veut prolonger puisque le projet avec ce voilier est un départ pour une grande croisière à l'été 2020…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Kendo 46, la fiche technique

MarqueCNSO
ArchitecteMichel Bigoin
Longueur de coque12.90
Largeur3.96 m
Déplacement lège12 000 kg
Surface de voilure au près95 m2
Nombre de moteurs maximum1
Voir la fiche technique du Kendo 46