Voiles de Saint-Tropez, une régate pas comme les autres

© François-Xavier Ricardou

Participer à une régate des Voiles de Saint offre un spectacle déroutant tant les voiliers qui y naviguent sont hors classe, tous plus jolis les uns que les autres. Mais c'est aussi l'occasion de prendre le départ en régate disputée et de batailler entre quatre bouées.

Les voiles de Saint-Tropez offrent aux plaisanciers une semaine de régate. Un incroyable mélange de voiliers traditionnels qui se mêlent aux derniers nés les plus fous tels les Maxi ou les Wally. Loïc Peyron qui aime régater sur les voiles n'hésite pas à dire que ce sont "un siècle et demi de plaisance qui évolue sous les yeux des spectateurs". Pour partager ce moment, nous avons embarqué sur un Bordeaux 60 dans la catégorie "Moderne" pour une manche de régate le vendredi.

Voiles de Saint-Tropez

Un bon outil commercial

Le spectacle des Voiles est splendide. Le fabricant français de tissu Serge Ferrari l'a bien compris est n'a pas hésité à partager ce moment avec ses clients. Chacun des 10 jours de régates, il a armé un bordeaux 60 avec un équipage de 4 navigants, qu'il a complété par des clients accompagnés de leurs commerciaux. Une bonne idée pour accueillir 60 personnes durant tous les jours de course pour leur faire profiter du spectacle et créer une relation professionnelle très personnalisée.

Voiles de Saint-Tropez

Publicité prohibée

Si l'équipage "Serge Ferrari" était joliment assorti (polo blanc, veste rouge), il faut noter que toute connotation publicitaire est interdite sur les Voiles : pas de marquage sur les voiles ou des spis, pas de logo sur les coques. C'est tellement rare aujourd'hui que cela se voit dès que l'on regarde la flotte. Les voiles sont blanches (ou noir pour les plus modernes) et les spis sont unis. C'est sobre, mais, il faut le dire, reposant pour le regard.

Voiles de Saint-Tropez

Pétole et molesse = départ reporté

La zone de départ des "Modernes" se trouve sur le plateau de Verhuge (Sud Est de la Moutte) à environ 6 milles du port. C'est au moteur que nous rejoignons la zone pour un départ prévu à 11h. Vent faible ce matin dans le Golfe, mais heureusement pas de houle.

Faute d'un vent établi, et avec des prévisions annonçant un renforcement dans l'après-midi, c'est finalement à 12h30 que le premier départ est lancé. Cette fois le vent s'est établi et c'est sous 15-18 nœuds que nous prendrons le départ.

Voiles de Saint-Tropez

Prise de bec sur le départ

La catégorie parmi laquelle nous courrons (Pavillon blanc) regroupe les plus gros bateaux de la flotte de "Moderne". Ainsi nous allons nous retrouver face au 12 m JI French Kiss barré par Marc Pajot ou encore Saida, un Swan 65 gréé en ketch. Un Bordeaux 66 (et même un 76) sont aussi de la partie. En tout 30 voiliers prennent le départ avec nous.

Et si l'ambiance est bon enfant avant le départ, sur la ligne les choses deviennent très sérieuses et personne n'accepte de laisser un peu d'eau au bateau comité. Nous avons d'ailleurs eu le droit à French Kiss, trop en avance sur la ligne qui a décidé d'abattre en grand pour traverser la flotte remontant tribord vers le départ. Un moment bien chaud qui montre que si les Voiles sont une régate de spectacle, sur l'eau les amateurs jouent la gagne.

Vu l'intensité de ce moment et le peu de distance entre les bateaux, les invités de Serge Ferrari, aux premières loges sur le pont du Bordeaux 60 ont pu apprécier le moment à sa juste valeur.

Voiles de Saint-Tropez

Un Bordeaux 60 plus à l'aise en croisière qu'en régate

Toute la régate s'est heureusement pour nous déroulée dans un vent forcissant. Notre Bordeaux 60 pas du tout taillé pour la régate avec sa machine à laver le linge, son congélateur et tout l'équipement bien utile pour la croisière avait du mal à déplacer ses 30 tonnes. Finalement nous avons tout de même dépassé les 10 nœuds sous grand spi en déplaçant beaucoup d'eau.

Mais le classement n'est pas le plus important de cette belle journée ensoleillée. En effet, couper la ligne d'arrivée devant la digue de Saint-Tropez poursuivie par la meute de voiliers de tradition qui rentraient eux aussi de leur régate est un privilège rare qu'il est heureux de vivre.

Voiles de Saint-Tropez

Une rentrée au port tout en spectacle

Le spectacle de la rentrée au port, alors que nous étions déjà amarrés le long de la digue est aussi majestueux. Suivre la goélette de 55 m Elena entrer au son du biniou joué par un membre de l'équipage, ou bien assister au tir au canon du 15 m JI Tuiga quand il arrive dans le vieux port sont autant de moments marqués par la grâce et la beauté.

Plus d'articles sur les chaînes :

Var
Réagir à cet article :
Karine Filhoulaud - 2 semaines
Un vrai et superbe spectacle… je suis d'accord !;-)
Ajouter un commentaire...

Bordeaux 60, la fiche technique

MarqueCNB Yachts Builders
ArchitectePhilippe Briand
Longueur hors-tout18.38 m
Largeur5.18 m
Déplacement lège26 700 kg
Carburant999 L
Voir la fiche technique du Bordeaux 60