Le yacht d'expédition M/V Yersin baptisé à Monaco

Le M/V Yersin, qui a été mis à l'eau le 26 janvier dernier, est le luxueux navire d'expédition de François Fiat, l'ancien dirigeant de l'enseigne Leader Price. Depuis, il a rejoint Malte au printemps pour y être immatriculé et a rejoint Monaco le 8 juin dernier, pour y être baptisé.

Un yacht d'expédition

Conçu au sein du chantier Piriou, à Concarneau, ce yacht de 76,60 m de long servira de plateforme d'exploration pour les scientifiques, à la manière de la Calypso, bien des années avant. Il sera donc à la disposition de chercheurs, en partenariat avec le Musée Océanographique de Monaco. Sa coque, d'acier et d'alu, lui permet de naviguer dans tous les mers et océans du monde, y compris dans les zones polaires et dans des conditions extrêmes. Pour autant, il a été construit selon les normes d'un navire à passagers selon les envies de François Fiat, de son épouse et de ses deux compagnons de navigation, Jean Dumarais, son capitaine et de Yordan Hristov, le chef mécanicien. Tous ensemble, ils ont donc conçu le M/V Yersin, suivi sa construction et choisis les équipements et n'ont fait appel à aucun architecte ou designer.

Arrivée du Yersin à Monaco le 8 juin dernier

70 % des espaces du navire sont réservés aux locaux communs et techniques, puisque le navire est dédié à l'exploration. Le M/V Yersin est un bateau écologique, qui fonctionne avec une propulsion électrique, alimentée par des générateurs qui fournissent l'énergie à la demande. En vitesse de croisière de 11 nœuds, il consomme 380 l/h de gasoil, soit moitié moins que la consommation d'une unité diesel. À 9 nœuds, la vitesse économique, la consommation (électricité de bord, chauffage ou climatisation, etc.) est de 180 l/h avec une autonomie de 12 000 milles et de 40 jours de mer avec 40 personnes à bord. Le navire d'expédition ne rejette rien à la mer puisqu'il recycle les eaux usées et produit sa propre eau douce.

S.A.S le Prince Albert II de Monaco, Mr Fiat et Mr Calcagno

"Le bateau porte le nom Yersin en hommage au docteur Alexandre Yersin (1863-1943), un médecin des Messageries maritimes, à qui l'humanité doit beaucoup avec notamment sa découverte du bacille de la peste, le 20 juin 1894. J'ai d’ailleurs souhaité reprendre pour devise du bateau une de ses phrases : "ce n'est pas vivre que de ne pas bouger" "a commenté François Fiat.

Des valeurs à porter

Le programme de construction du M/V Yersin repose sur 3 valeurs : Aventure, Science et Éducation. L'aventure est de créer un bateau dont François Fiat rêve depuis son enfance, comme il l'a lui-même expliqué "C'est un rêve né depuis l'enfance aux côtés de Tintin, puis dans le sillage de l'Hirondelle du Prince Albert Ier et de la Calypso du Commandant Cousteau, qui en trois ans, est devenu réalité. Je souhaitais un bateau qui puisse naviguer sur toutes les mers et par tous les temps, avec une coque classée glace." La Science relève des caractéristiques technologiques qui équipent le bateau et de son utilisation, réservée aux scientifiques. Enfin, E correspond à Education puisque le bateau pourra accueillir à bord des enfants pour les sensibiliser à la protection du milieu marin. Une telle mission a d'ailleurs déjà été réalisée avec S.A.S la Princesse Charlene de Monaco et a été un réel succès.

S.A.S le Prince Albert II de Monaco et François Fiat

Un baptême en grande pompe

C'est dans la Principauté de Monaco, en présence de S.A.S, le Prince Albert II de Monaco, que le M/V Yersin, navire privé d'exploration, a été béni par Monseigneur René Giuliano, Vicaire général de Monaco. Fanny Fiat, marraine du bateau et fille de l'armateur, François Fiat, a brisé la traditionnelle bouteille de champagne contre la coque du bateau, avec en fond sonore un air de cornemuse.

"Yersin est un bateau exceptionnel, un navire de plaisance également conçu pour faire de la recherche, avec une grande autonomie de plusieurs jours voire de plusieurs mois. Il renoue avec la tradition des bateaux du Prince Albert Ier, du Commandant Cousteau et d'autres explorateurs partis de Monaco. C'est assez émouvant et extraordinaire de penser que grâce à Monsieur Fiat, à sa famille et à son attachement au Yacht Club de Monaco, cette grande aventure, où science et éducation sont à l'honneur, puissent revivre" a déclaré S.A.S, le Prince Albert II de Monaco, pendant la cérémonie.

S.A.S Le Prince Albert II de Monaco entouré par Mr et Mme Fiat et Bernard d'Alessandri

Après une croisière familiale en Méditerranée orientale et en Adriatique, le navire, qui s'était vu décerner le Trophée Monaco 2014, sera l'une des attractions du Monaco Yacht Show, du 23 au 26 septembre 2015, avant de partir en expédition.

Crédits photos : Ameller
Plus d'articles sur les chaînes :

Monaco
Réagir à cet article
Daniel Mornet - 22 Juin 2015
Immatriculé à Malte...Beau paradis fiscal.
Loic Desetres - 22 Juin 2015
un bateau construit à Concarneau .......super bateau !!!!!
Robert Blottiere - 24 Juin 2015
Lorsque la France facilitera les pavillons Français...les yachts reviendront sous le beau drapeau bleu blanc rouge ..pour le moment ils font trop la course a l'argent... C'est l'argent qui amène la richesse..on n'a jamais vu un pauvre enrichir un homme ...dommage ..
Fano Francis - 01 Août 2015
je recherche un poste de marin a bord ! si aventure scientifique !!!
Ajouter un commentaire...
Salons Nautiques
A lire aussi sur Bateaux.com