7 mois de dérive pour un polonais et son chat !


Après avoir dérivé 7 mois, un Polonais vient d'être secouru au large de La Réunion. Une belle histoire qui ressemble presque à un conte de Noël.

Voilà un récit qui semble plus crédible que celui des 2 Américaines repêchées en octobre 2017. Le lundi 25 décembre, un marin polonais de 54 ans a été retrouvé sur son bateau au large de La réunion. Il dit être parti 7 mois plus tôt des Comores. Depuis il a dérivé !

Sauvetage : 7 mois à la dérive d'un Polonais

Après avoir passé 10 ans aux États-Unis, ce Polonais s'est rendu en Inde en 2014 pour acheter son embarcation. Il s'agit d'un canot de sauvetage que le marin a lui-même aménagé et dressé un mât dessus. Obligé de quitter les Comores, il a pris la mer dans l'espoir de se rendre en Afrique du Sud pour y trouver du travail. Mais rapidement le moteur a rendu l'âme et l'embarcation a perdu son gouvernail.

Sauvetage : 7 mois à la dérive d'un Polonais

Sans moyen de communication ni instruments de navigation (les batteries sont vides) et avec seulement un mois de provisions, le marin dit avoir dérivé entre les Maldives, l'Indonésie et l'île Maurice avant d'être secouru au large de La Réunion.

Sauvetage : 7 mois à la dérive d'un Polonais

C'est un voilier qui l'a aperçu au niveau de la Pointe du Gouffre et qui a alerté les secours. Une vedette de la SNSM a alors tracté l'embarcation et le marin jusqu'au port. Depuis, il est pris en charge par l'association des Amis des Marins.

Sauvetage : 7 mois à la dérive d'un Polonais

Avec son chat pour seule compagnie, le marin affirme avoir survécu en mangeant un demi-sachet de soupe chinoise par jour, parfois agrémenté par le produit de sa pêche, principalement des bonites.

Sauvetage : 7 mois à la dérive d'un Polonais

Citoyen européen, le marin peut rester à LA Réunion mais sans argent il ne sait pas encore ce qu'il va devenir. Il aimerait pouvoir travailler pour réparer son bateau et repartir.

Sauvetage : 7 mois à la dérive d'un Polonais

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Polomé Wilfrid 31 Décembre 2017
Comment s'est-il procuré de l'eau pendant ces sept mois ?????
Tafraoui Sam 31 Décembre 2017
se n'est pas bête de transformer une chaloupe en voilier habitable.

SNSM - Sauveteurs en Mer
A lire aussi sur Bateaux.com