Vocabulaire / Tender, chase boat, superyacht support vessel… Quelles différences ?

Tender, annexe, chase boat, bateau auxiliaire, superyacht support vessel… Les définitions sont nombreuses pour décrire ces bateaux "suiveurs", souvent rattachés à de plus grands qu'eux. Transport, vitesse, espace, plateforme de loisirs… Leurs programmes le sont tout autant… Et si nous faisions le point ?

Il existe de nombreux termes pour décrire des bateaux auxiliaires rattachés à d'autres bateaux : tender, annexe, chase boat, support vessel. Ces noms sont souvent empruntés à la langue anglaise, mais communément utilisés en français. Si leur utilisation est assez similaire, on peut parfois les confondre.

L'annexe

L'annexe est dans le langage marin "une embarcation auxiliaire". On emploie souvent ce terme pour décrire une petite embarcation pneumatique à rame ou à moteur qui sert à débarquer du bateau principal. Elle peut d'ailleurs être immatriculée ou non.

Le tender

Le tender est aussi une annexe, mais on utilise ce mot plutôt dans l'univers du grand yachting. En effet, un tender est une embarcation asservie à un superyacht. On l'utilise de la même manière pour rejoindre la terre, mais aussi pour l'assistance ou le divertissement des propriétaires. En effet, leur taille et leur motorisation leur permettent d'envisager des balades plus importantes que l'annexe pneumatique. Et souvent leur équipement — personnalisé — offre de nombreuses possibilités de divertissement et parfois de logement.

Le Chase boat

Le Chase boat (littéralement bateau de poursuite) est un bateau indépendant du yacht principal qu'il accompagne et il possède bien souvent son propre équipage. À l'inverse du tender qui prend place à l'intérieur du yacht, dans un garage spécialement développé, le chase boat peut être remorqué, conduit séparément ou amarré dans un endroit pratique.

Les propriétaires de yacht achètent de plus en plus ce type d'unités, en raison des restrictions d'espace des garages à tender. Disposer d'un bateau séparé avec tout l'équipement dont a besoin à bord offre une multitude d'options aux propriétaires. Ils disposent d'un grand espace de cockpit, de nombreux rangements pour le matériel nautique, de bains de soleil, d'une belle autonomie et même de cabines pour pouvoir éventuellement passer une ou plusieurs nuits à bord.

En effet, les chase boat peuvent être largement personnalisés et luxueux avec un ou plusieurs couchages, une salle de bain, un carré pour les repas, une télévision et de l'équipement audiovisuel.

D'ailleurs, contrairement au tender qui sera réduit en taille pour pouvoir s'insérer au sein du yacht auquel il est rattaché, le chase boat n'a pas de limites de tailles. On peut donc trouver des bateaux auxiliaires de 20 m par exemple.

On trouve plusieurs acteurs sur ce marché comme Maori, Windy, Novurania, Wally, Van Dutch, X-tender, Dariel, Pascoe, Wajer & Wajer ou Yachtwerft Meyer. C'est également dans ce but que les chantiers de semi-rigides se lancent dans la construction d'unités de plus en plus grandes.

Le Yacht support vessel

Le superyacht support vessel ou bateau support est un yacht, mais dédié au "support" d'un motoryacht. C'est-à-dire qu'il transporte les toys (jouets) et tous les équipements dédiés aux plaisirs des propriétaires de superyachts : tender, hélicoptère, sous-marins, jet-ski etc… Il est conduit par un équipage différent de celui du superyacht.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...