Témoignage de la vie dans le Phare de Gatteville-Barfleur

Comment vivait-on dans les phares après guerre ? Ce livre est un témoignage de la vie dans les phares avant l'électrification et l'automatisation. En étant fille de gardien, Maryvonne Perrotte nous livre son expérience dans le Phare de Gatteville-Barfleur qu'elle a fréquenté enfant.

Aujourd'hui les phares sont des monuments perchés sur la rive, sans âmes qui y vivent. Autrefois, ils accueillaient des hommes pour l'entretien et le fonctionnement et pour les phares à terre, des familles entières qui y habitaient.

Livre Phare de Gatteville-Barfleur

Maryvonne Perrotte est la fille d'un gardien du Phare de Gatteville-Barfleur. Elle y vécut 10 ans de 1948 à 1958 avec toute sa famille. À travers ce livre, elle nous livre ses anecdotes sur la vie de ce phare.

Le phare de Gatteville-Barfleur a ce double nom suivant d'où on le regarde. Pour les terriens, il s'agit du phare de Gatteville car il est sur la commune du même nom. Pour les marins, le phare se trouve à la pointe de Barfleur, au bout du Cotentin. C'est donc le phare de Barfleur pour les marins.

Livre Phare de Gatteville-Barfleur

Ce phare est un "Phare à terre", c'est-à-dire qu'on peut le rejoindre depuis la terre sans prendre le bateau. Cet accès permettait à la famille d'habiter avec le gardien du phare. La vie était donc moins dure pour ces hommes, que celle dans les phares isolés en mer.

Le phare de Gatteville-Barfleur est le plus haut phare à terre avec une tour qui culmine à 75 m. En réalité, le site est occupé par 2 phares. Une première tour a été bâtie en 1773. Mais trop basse pour porter assez loin, la construction de la seconde beaucoup plus haute a été décidée en 1825. Elle servit ensuite de sémaphore pour surveiller le trafic en mer.

Livre Phare de Gatteville-Barfleur

Pour économiser les couts de construction en évitant un échafaudage, le tour est double. Une tour tubulaire est construite au centre alors qu'une seconde tour conique à l'extérieur vient l'habiller. Entre les deux s'enroule un escalier. La tour creuse du centre, servant pour hisser les blocs de granite. Détail amusant, l'escalier du phare possède 365 marches et 52 fenêtres (autant que de jours et de semaines dans une année). Il faut 15 minutes au gardien du phare qui prend sa relève pour monter ces marches…

Livre Phare de Gatteville-Barfleur

Ce livre est bourré de documents photographiques d'époques et illustré des quelques aquarelles pour la couleur. On apprécie les détails et les encadrés montrant bien le vécu de la narratrice. Un livre que les amoureux des phares dévoreront, les moins cultivés sur le domaine apprécieront le volume d'information.

Livre Phare de Gatteville-Barfleur

Le phare de Gatteville-Berfleur
Maryvonne Perrotte

  • OREP Editions
  • 26 x 22 cm
  • 145 pages
  • 25,00 €

Disponible à la commande ici

Plus d'articles sur les chaînes :

Manche
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...