Un bateau sur des rouleaux, une machine de carénage automatique

Installée à Locmiquélic, la solution de carénage à flot de Naviclean a réalisé sa première saison. L'occasion de revenir sur le fonctionnement et l'intérêt de ce type de carénage.

Mode d’emploi

Ce lavage est proposé aux voiliers et bateaux à moteur jusqu’à 12,49 mètres de longueur de coque, 3,90 mètres de largeur et 2 mètres de tirant d’eau (hauteur de la partie immergée). Un créneau horaire, entre 9h et 18h, doit être réservé : comme pour le paiement, cela peut être fait sur internet comme en direct à la station, auprès d’Olivier. Pour les plaisanciers, ce système constitue une vraie flexibilité : pour laver sa coque, un plaisancier doit d’ordinaire réserver un passage en cale de carénage environ quatre mois à l’avance… et s’il ne se présente pas, il perd son tour. Chez Naviclean, il suffit d’annuler sa réservation en ligne, et de reprendre un créneau. Au moment opportun, le client se présente à la station. Olivier confirme sa présence sur le listing des clients du jour, et c’est parti !

Naviclean

La machine en action !

Une fois le bateau bien positionné devant les rouleaux, le capitaine met le point mort ou éteint son moteur. Olivier tracte le bateau avec un treuil positionné à la sortie des rouleaux pour amener le bateau sur ceux-ci. Olivier cale bien le bateau sur la machine et le sécurise. Le client peut rester sur son bateau comme en descendre. Le lavage est lancé. C’est Olivier qui décide de la durée d’action des rouleaux : d’ordinaire, un aller-retour suffit, mais il peut opter pour plus. Toute l’opération dure environ trente minutes.

Naviclean

Le lavage du pont

Pendant cette demi-heure, le client, pour 10 €, peut se service pendant dix minutes d’un jet haute pression pour nettoyer le pont de son bateau. Olivier propose aussi une prestation assurée par lui-même, du lavage du pont. Elle est effectuée hors temps de lavage avec les rouleaux, car Olivier doit rester devant son pupitre de commande pendant tout le lavage automatique pour contrôler que tout se déroule bien. Il facture ce lavage du pont 5 € le mètre s’il s’agit d’un lavage léger/rinçage et 8 € le mètre pour le lavage en profondeur (décrassage). Cette prestation ne nécessitant pas la présence du client, ce dernier peut vaquer à loisir.

Naviclean

Côté services annexes…

Plongeur également, Olivier propose à ses clients d’inspecter de visu la carène, d’en décrocher les grappes de moules qui peuvent être restées collées à la coque, de changer les anodes anti-électrolyse… Et Olivier a d’autres idées, mais, pour l’heure, préfère se focaliser sur son cœur de métier et ses premiers services plus. Pour lui, l’évolution des mentalités dans le monde du nautisme est inéluctable : les plaisanciers vont prendre conscience que le carénage par le biais des rouleaux est autrement plus aisé à pratiquer, et infiniment plus écologique que la pose d’antifouling. Et cela ne pourra que booster le lavage avec rouleaux, se réjouit-il.

Naviclean

Combien ca coute ?

Les tarifs dépendent de la longueur du bateau, et du nombre de lavages achetés en même temps : ainsi, va-t-on de 20 € à 104 €, le lavage. Pour ce qui est du paiement, Olivier a opté pour le système de compte client numérique : il est chargé d’un montant, puis est débité à chaque passage sur les rouleaux. Il peut être abondé par internet ou en direct sur la station, via Olivier toujours présent, car il n'est pas question de self-service. Bien entendu, est proposé un prix dégressif selon le nombre de lavages chargés. Vendre ainsi plusieurs lavages à la fois, permet à Olivier de fidéliser sa clientèle et de se constituer une trésorerie. Cela pousse aussi les clients à abandonner la pose d’antifouling, remplacé par un lavage régulier au cours de la saison.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Marilyn YEBRA - 1 semaine
Bientôt à Toulon ???
Theo Theophile Abel - 2 jours
À quand cette nouvelle pratique de nettoyage dans le golf du Morbihan
Ajouter un commentaire...
Reportage : Naviclean

De l’auto au bateau : des rouleaux pour nettoyer sa carène !