Che Belle Vita, un concept de daysailer de luxe au gréement autoporté

Che Bella Vita

Le studio Beiderbeck design vient de dévoiler son nouveau concept, le Che Bella Vita, un daysailer de 19,40 m de long qui se distingue par son gréement non haubané.

"Che Bella Vita" signifie "la belle vie" et c'est en partant de ce principe que le designer Beiderbeck, basé à Brême a conçu ce grand et innovant daysailer. Long de 65 pieds et large de 4,90 m, ce voilier de luxe se distingue par son gréement non haubané qui reçoit une unique grand-voile. Un système qui permettrait d'être prêt à naviguer en moins de 3 minutes.

Che Bella Vita sera construit au sein du chantier naval Knierim de Kiel et commercialisé par le grossiste de Marinepool, Spirit of the Ocean. Le programme de ce yacht à voile ? Carpe Diem, ou profiter de son bateau et s'amuser.

Pour le look, le studio s'est inspiré de deux petits bateaux, le Finn et le Contender (dériveur anglo-saxon). Un liston gris qui cercle la coque du Che Bella Vita fait office de protection et rend obsolète l'utilisation de pare-battage.

La grand-voile de 150 m2 se déroule électriquement. D'ailleurs les réglages de voile se font facilement via seulement quatre boutons : hisser, affaler, régler et virer/empanner. Le designer a travaillé à partir des formes dessinées par la voilerie Incidences pour créer un gréement autoportant, qui répartit les charges entre le pied de mât et la quille et supprime ainsi les efforts en flexion sur la coque.

Ce concept associé à sa construction carbone rend le bateau très léger, Che Bella Vita pèse 15 tonnes et 40 % de son poids est dans le lest. Son tirant d'eau est de 3 mètres, pas idéal pour les mouillages.

L'immense pont flush a été pensé pour offrir un maximum d'espace de vie. Ainsi les instruments de navigation sont regroupés au centre du bateau. Les doubles barres à roue ont été remplacées par un innovant système de barre qui peut se déplacer d'un bord à l'autre. Pour faciliter les manœuvres, Che Bella Vita dispose d'un propulseur d'étrave à l'avant.

Les bordés s'ouvrent de chaque côté pour créer des terrasses sur l'eau de 4 m de long. Une plateforme arrière permet la même chose. Des tables viennent s'installer sur ces balcons et combinés aux nombreuses LED intégrées dans la plateforme, transforment le bateau en une véritable salle de fête.

Sous le pont, on trouve plusieurs cabines doubles, un cabinet de toilette, une salle de bain ainsi qu'un espace salon/séjour pour se détendre et diner, mais aussi profiter du bar.

Avec le Che Bella Vita, le dirigeant de Spirit of Ocean cible les hôtels de luxe et autres sociétés d'évènementiels pour organiser d'incroyables évènements. Le tarif annoncé est de 2,6 millions de dollars.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...