Hors-Série / Des panneaux solaires textiles pour un ratio poids puissance optimal

Bimini solaire de SolarCloth System

La dernière génération des panneaux solaires à support textile de SolarCloth System offre une puissance de charge optimale pour un poids limité. Du bimini au lazy-bag, ils peuvent trouver leur place à de nombreux endroits du bateau.

Des cellules photovoltaïques high-tech pour une densité énergétique optimale

Depuis sa création en 2014, SolarCloth System n'a eu de cesse de faire évoluer sa technologie de tissus solaires pour suivre l'avancée de la science. L'année 2019 a vu la validation par l'entreprise française de son process d'encapsulation des cellules photovoltaïques de type CGIS dans ses structures textiles. En partenariat avec le leader américain MiaSolé, fabricant de ces cellules multijonctions, Solar Cloth System a ainsi fortement amélioré les performances de ses panneaux solaires textiles. Les nouvelles cellules, utilisant 4 métaux capteurs différents pour récolter le rayonnement solaire à partir d'une plage de luminosité ainsi élargie, offrent un rendement de 17%, quasi similaire aux panneaux rigides. Avec l'intégration textile de SolarCloth System, le résultat est le meilleur ratio poids / capacité de charge du marché. Avec une puissance de crête de 170W/m² et un poids moyen de 500 g/m², la densité énergétique est de 340 W/kg. Les panneaux solaires semi-flexibles du marché affichent des valeurs autour de 70 W/kg et les rigides de 13W/kg.

Une intégration facile à bord du bateau

Les éléments textiles sont nombreux à bord des bateaux de plaisance, à voile ou à moteur. Les tissus solaires de SolarCloth System peuvent être utilisés pour les éléments de protection des intempéries et du soleil, comme les biminis, les lazy-bags ou les capotes de descente. Légers et enroulables les produits peuvent facilement être démontés pour l'hivernage, à la différence des panneaux solaires semi-rigides (mono ou poly cristallin) dont les cellules sont en verre, donc cassables à l'enroulement et difficilement rangeables.

La dimension des nouvelles cellules permet également d'intégrer des panneaux solaires sur le mât ou la bôme. "Nous avons travaillé avec Arkema et Bostik, par l'intermédiaire du skipper Lalou Roucayrol, sur les systèmes de collage des panneaux solaires de Solar Cloth System sur le gréement" explique Alain Janet, fondateur de l'entreprise.

Dernier usage, les voiles solaires sont réservées aux bateaux qui naviguent beaucoup. "Pour que ce soit pertinent, il faut des navigations transocéaniques et des voiliers qui sortent beaucoup, avec des équipages bien formés à l'entretien et aux précautions liées au matériel. Il faut aussi positionner les lattes adaptées pour éviter tout faseyement." précise Alain Janet.

Une technologie toujours en évolution

SolarCloth System s'appuie sur toutes les ressources académiques disponibles et travaille sur son process de fabrication pour l'optimiser en permanence. Qualifiée pour l'aéronautique par le CNES, et adossée au n°1 mondial des couches fines, l'entreprise mise sur la poursuite des améliorations technologiques. "Le rendement des cellules aujourd'hui de 17% pourrait aller jusqu'à 35% selon le calcul des scientifiques !" s'enthousiasme le fondateur de SolarCloth System.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...