French Boat Market relance la marque de vedettes open White Shark

French Boat Market, importateur français - basé à Mandelieu-La-Napoule — de plusieurs marques de bateaux à moteur (Galeon Yachts, Numarine, Nuova Jolly, Galia, Pursuit…) vient d'acquérir la marque de vedettes françaises White Shark. Kevin Pittet, Directeur commercial de l'entreprise nous explique ce choix.

White Shark, une marque mythique difficile à implanter

French Boat Market importe en France, depuis 1993 huit marques étrangères de bateaux à moteur et semi-rigides, parmi lesquelles Galeon Yachts, Numarine, Nuova Jolly, Rodman ou encore Northstar. Mais l'entreprise basée à Mandelieu-la-Napoule dans le sud de la France vient d'annoncer le rachat d'une marque française mythique, White Shark.

Depuis sa naissance dans les années 90, la marque White Shark a connu de nombreux rachats successifs. La dernière en date remontait à 2016 et avait pourtant permis de relancer un nouveau modèle, le White Shark 300, en décembre 2017. Mais cela n'aura pas suffi à remettre sur les rails la marque au requin.

Ainsi, French Boat Market a racheté les moules des bateaux et la marque, mais, pas le hangar de 1 500 m2 situé sur l'île d'Oléron où étaient jusqu'à présent construits les bateaux. L'entreprise étudie actuellement diverses possibilités pour la reprise de la production. "La France est une possibilité", nous explique Kevin Pittet, directeur commercial de l'entreprise.

Organiser la production et développer un réseau

Si l'entreprise est coutumière de l'importation, c'est la première fois qu'elle possède une marque en propre, comme nous l'explique le directeur commercial.

"C'est notre première acquisition. En tant qu'importateurs, nous avons la connaissance pour gérer un réseau de distribution, mais aussi pour faire évoluer les bateaux. L'ADN de French Boat Market c'est de s'adapter aux marchés. Nous ne sommes pas de simples importateurs, nous jouons un rôle dans l'évolution des produits que l'on importe. Nous avons un véritable savoir-faire du marché et de la manière dont les Français utilisent leur bateau, pour leur proposer un produit adéquat."

Si le rachat est acté, il n'en est qu'aux prémisses. Ainsi, l'entreprise travaille sur la création de divers partenariats pour la relance de la marque : production, designers, réseau de distribution…

Moule White Shark au chantier d'Oléron
Moule White Shark au chantier d'Oléron

Un design amené à évoluer pour devenir une marque premium

Outre la mise en place industrielle, French Boat Market travaille également sur une étude de marché pour optimiser les bateaux.

"Ces bateaux sont assez spacieux et possèdent une incroyable carène, mais on va certainement faire évoluer le design, apporter un peu de modernité. On étudie ce que les clients attendent d'un White Shark. Entre les bateaux de Fishing américain type Scout, Pursuit ou Boston Whaler et des dayboats type Cap Camarat de Jeanneau, il n'y a pas d'alternative sur le marché. C'est sur ce marché que l'on veut se positionner."

C'est donc sur le marché du dayboat "premium" que souhaite se positionner White Shark, en ciblant les propriétaires de Cap Camarat qui souhaitent évoluer vers un bateau plus luxueux, mais aussi les anciens propriétaires de White Shark, avec un bateau plus moderne et évolué.

Compléter la gamme et concurrencer le marché américain

La marque compte bien concurrencer ses voisins américains (Boston Whaler) taxés par un tarif douanier de 25 % et polonais, propriété d'un groupe US (Quicksilver) pour devenir un pilier français du marché européen du bateau typé "fishing", grâce à la réputation de la marque et aux qualités marines de la carène.

"Cette acquisition va nous permettre de renforcer nos marques et complète parfaitement nos gammes. On a des semi-rigides (Nuova Jolly, Northstar), des coques rigides classiques (Galia, Roadman), mais aussi des marques américaines (Pursuit, Scout Boats) ou encore des vedettes de luxe (Galeon et Numarine). White Shark, c'est exactement le segment de marché que l'on ne travaillait pas encore sur les coques rigides. La notoriété d'une marque est longue à construire, avec White Shark, nous avons déjà ça" détaille Kevin Pittet.

French Boat Market espère présenter au salon nautique de Paris 2020 un premier modèle nouvelle génération.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...