Bénédiction du nouveau canot SNSM de l'Ile de Sein



C'est sous une pluie battante que Mgr Laurent François Dognin, évêque de Quimper et Léon, a procédé à la bénédiction de la nouvelle vedette SNSM de l'île de Sein vendredi 29 avril.

Le Yves et François Olivaux, c'est son nom, est le premier d'une série de trois canots tout temps de nouvelle génération à équiper la SNSM. L'insubmersible est construit par le chantier Sibiril Technologies de Carantec en composite verre/résine. Auto-redressant, il est capable de se retourner en 20 secondes. Des essais à Roscoff avaient permis de le valider (lire : La SNSM présente son nouveau canot tout temps). Il est équipé de deux moteurs Scania de 650 CV lui permettant d'évoluer à 25 nœuds, rien que ça. Long de 17,8 m pour une largeur de 5,2 m, le canot présente un tirant d’eau de 1,62 m. Il est prévu pour un équipage de huit marins et peut accueillir quarante passagers. Les deux autres sisterships devraient arriver à Sète dans l'Hérault et aux Sables-d'Olonne en Vendée dans les prochains mois.

 

Financé par le legs

Rappelons que, la SNSM vie des dons et des legs. Et c'est un don de 1,2 million de € sur les 1,4 million de € de budget qui a permis cette mise en chantier. Merci Mme Olivaux...

Canot tout temps SNS 001

Arrivé en février dernier devant le quai des Paimpolais le Yves et François Olivaux succèdera au Ville de Paris, canot tous temps datant de 1980. Mais c'est devant une petite foule que Mrg Laurent Dognin a béni l'unité, sous l’œil de sa marraine la chanteuse douarneniste Nolwenn Korbell, du président de la SNSM Xavier de la Gorce ainsi que de ses confrères l'Amiral Amman d’Audierne, la Penn-Sardin de Douarnenez, le Men Meur de Le Guilvinec, le Margodig de Loctudy, Notre-Dame de Rocamadour de Camaret, le Jean Cam de Molène, l'île d'Ouessant, Pilote Trémintin II de Batz, mais aussi les canots des stations de Portsall, Lanildut, Le Conquet et Trévignon. L’Abeille Bourbon venue de Brest est restée au large à envoyer les pompes à incendie.

Enfin, des décorations ont été remises à François Spinec le patron, Paul-Yves Guilcher et Ambroise Menou, des bénévoles de la station.

Plus d'articles sur les chaînes :

Finistère
Réagir à cet article :
Claude Olivaux - 04 Mai 2016
Oui le bateau est beau mais ce legs est une histoire douloureuse pour la famille et qu'il porte le prénom de leur pére , grand père et arrière grand père depuis le 29 avril leur fait du mal .Jusqu'à maintenant la SNSM n'a pas été capable de rechercher les voies d'un accord permettant de sortir du contentieux avec la famille qui dure depuis 2011.
Ajouter un commentaire...
Photos