Hors-Série / Triptyque 23.2, un petit trimaran réellement habitable

Triptyque 23.2

Et si l'on choisissait un trimaran pour la croisière ? Ces petits bateaux possèdent de nombreuses cartes dans leur jeu pour un programme côtier. À l'image du Triptyque 23.2, nous allons détailler le plaisir de naviguer sur ces bateaux.

La vitesse et le plaisir de barre

Les trimarans sont connus pour leurs performances sous voiles. Ce n'est pas pour rien que les bateaux de compétition les plus rapides sont aujourd'hui des trimarans. Regardez les Ultims qui tournent autour de la terre en moins de 50 jours ! Rapide, mais aussi sécurisant (contrairement au catamaran). Appuyé sur la coque sous le vent, le trimaran accélère sans forcer.

Atteindre les 10 nœuds sur un petit trimaran comme le Triptyque 23.2 est monnaie courante. Ce type de voilier avance souvent 2 fois plus vite que son homologue monocoque. Plus vite, les étapes passent plus vite et un trajet plus long peut être envisagé.

À la barre, le trimaran est un vrai jouet. Le barreur a de fortes sensations et peut agir avec précision sur les accélérations. Bien équilibré, le trimaran est un vrai bonheur pour les puristes de la voile.

Triptyque 23.2

Le faible tirant d'eau

Le programme de navigation côtière donne envie de s'approcher au plus près de côtes. Or quoi de mieux qu'un dériveur pour aller lécher le bord de la plage ? Avec des dérives sur les flotteurs et un safran relevable, le Triptyque 23.2 peut presque faire débarquer l'équipage les pieds au sec. Et dans les mouillages encombrés, les bonnes places vous seront accessibles !

Triptyque 23.2

Le transport

Un trimaran n'a pas de lest. Il est donc léger. Regardez le Triptyque 23.2 : 7 m de long et seulement 850 kg sur la balance. Un monocoque de même taille embarque obligatoirement du lest pour assurer sa stabilité. Et sur la remorque tractée derrière la voiture, cela se ressent fortement sur la route. De même lors de toutes les manutentions de mise et de sortie d'eau. Remonter un bateau léger est moins une punition.

Il faut bien sûr choisir un trimaran repliable. Avec ses bras de liaison qui coulissent l'un dans l'autre le Triptyque 23.2 voit sa larguer passe de 4,85 m à 2,20 m.

En plus le Triptyque 23.2 embarque un système de chaise de mât qui permet à un homme seul de faire la manutention sans risque.

Triptyque 23.2

L'espace à bord

Avec ses trampolines de chaque côté de la coque centrale, le trimaran offre un grand espace de vie que ce soit au mouillage ou même en mer (bien que dans ce cas, les trampolines sont souvent arrosés). C'est agréable et surtout rassurant. En effet, ces mètres carrés de chaque côté de la coque donnent un sentiment de sécurité lorsque l'on manœuvre dans le cockpit.

Triptyque 23.2

Le volume habitable

C'est souvent le point noir du trimaran. L'habitabilité se trouve dans la coque centrale. Or celle-ci pour des raisons de performances, doit être la plus étroite possible. Sur le Triptyque 23.2, l'architecte a solutionné le problème en créant 2 gros redans au-dessus de la flottaison. À l'extérieur, ils servent à accueillir les flotteurs qui viennent se ranger dessous quand le bateau est replié. À l'intérieur, cela offre un très grand volume habitable. En plus la hauteur du rouf a été augmentée pour offrir une hauteur sous barrots de 1,80 m. Du jamais vu dans cette catégorie de bateau.

La cabine du Triptyque 23.2 acceuille 4 vrais couchages : 2 couchettes simples de 70 cm de large et une couchette double dans la pointe avant de 1,60 m de large à la tête de lit. En plus le bateau a de nombreux rangements : 1 coffre dans la cabine (0,50 X 0,70 m), 2 coffres dans lecockpit (0,70 X 1,00 m), 1 coffre sous la jupe (0,70 X 1,50 m) et des rangements sous les couchettes. Ainsi équipé, le Triptyque 23.2 est paré pour la croisière !

La stabilité

Mare des bateaux qui penchent ? Envie de naviguer à plat ? Le trimaran reste stable en navigation, mais aussi au mouillage – et c'est important au moment de l'apéritif ! Les petits comme les plus grands apprécieront le confort en navigation.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Triptyque 23.2, la fiche technique

MarqueACCN Triptyque
ArchitecteJean Maurel
Longueur de coque6.99
Largeur4.85 m
Tirant d'eau1.20 m
Déplacement lège1 300 kg
Voir la fiche technique complète du Triptyque 23.2
Reportage : Hors-Série Petits Bateaux, Grande Croisière

TES 246 Versus, le dériveur transportable capable d'ouvrir les horizons de croisière

Navily, réserver sa place de port en un clic