Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Le futur des bateaux à moteur passera-t-il par les foils ? C'est le pari de SEAir.

En mettant à l'eau un Zodiac 5.50 équipé de foils pour naviguer au-dessus de l'eau, SEAir veut frapper les esprits et montrer son savoir-faire. Compte-rendu de la première sortie en mer avec le prototype.

Le

Le 12 juillet 2017, SEAir a mis à l'eau un Zodiac 5.50 légèrement modifié : un semi-rigide qui intègre des foils et qui navigue au-dessus de l'eau ! Ce n'est pas le premier bateau à moteur naviguant ainsi. Les foils sont depuis longtemps utilisés, même sur des bateaux de commerce pour le transport des passagers.

En équipant un Zodiac 5.50, SEAir veut montrer que l'on peut sustenter un bateau à moteur de "Monsieur tout le monde". De retour des premiers essais, Richard Forest président de SEAir nous explique l'objectif de ce montage et les premières sensations recueillies lors de cette sortie en mer.

Racontez-nous ce projet de semi-rigide à foils

Pour équiper ce semi-rigide, nous avons respecté un cahier des charges simple. Il faut que le bateau garde toutes ses caractéristiques de semi-rigide. Il faut qu'il puisse beacher, qu'on puisse le mettre à couple contre un quai ou un ponton, et que l'on puisse le sortir de l'eau sur une remorque. Nous ne voulions pas changer les fonctions du bateau tout en lui ajoutant la possibilité de voler.

Un foil est installé sous la coque. Il a la forme du V et s'intègre parfaitement sous le redan et les boudins. "Cette forme de foil a été une contrainte supplémentaire, mais ça vole ! Le foil monte est descend dans un puits au centre de la coque. Son angle d'attaque est réglable.

La motorisation est standard. Volontairement, nous avons choisi un moteur du marché (NDLR : un 115 ch Yamaha). Nous avons juste opté pour un arbre ultra long boulonné de façon classique sur le tableau arrière. Sur ce moteur, nous avons ajouté des plans porteurs. 

Comment se sont déroulés les premiers essais ?

Les premiers essais se sont déroulés au début sur une rivière totalement plate. Le premier vol s'est réalisé sans souci. Puis nous sommes venus dans la rade de Lorient pour naviguer avec un petit clapot. Là, le bateau s'est parfaitement comporté sans même taper. Pour avoir un point de comparaison, nous avons un second semi-rigide identique, mais sans les foils. Il commençait à secouer l'équipage alors que le prototype filait en tout confort. Pour finir nous sommes sortis en mer. Il y avait 1 m de houle. Dans cette situation, les 2 bateaux se comportaient de façon identique. Nous étions obligés de lever le pied. Mais c'est normal avec cette mer sur un bateau de 5,50 m !

Nous avons réalisé des mesures lors de notre première sortie hier, mais nous n'avons pas encore dépouillé les résultats. En naviguant avec les 2 bateaux simultanément, nous allons pouvoir comparer les vitesses et les consommations avec précisions. Mais les premiers résultats sont super encourageants : moins de consommation, plus de régime moteur…

 

A à l'avenir ?

Ce Zodiac 5.50 est un prototype, mais nous travaillons actuellement sur la fabrication industrialisée des foils. Pour que ce soit un robot qui réalise le drapage dans le moule. Ce sera la prochaine étape avec de nouveaux tests à la fin de l'été. 

Comment imaginez-vous les premiers clients ?

Les premières ventes se feront sans doute à des teams de course qui sont sensibilisés aux foils. Mais les écoles de voiles qui naviguent beaucoup pourraient aussi être intéressées. Nous pensons qu'au début, nous allons faire des refits de bateaux existants, des adaptations de notre système.

Mais déjà des grands chantiers nous ont approchés pour intégrer ce système dans leur production en série. Je ne peux pas vous donner de marque, mais pourquoi pas un bateau à moteur spécialement conçu pour le foil dès 2018 ?

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Therouanne Eric 2 semaines
Très bonne innovation. Je suis intéressé.

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO